Corse Net Infos - Pure player corse

Centre de tri d'Ucciani : "​La SAS AM environnement est soucieuse du respect de l’environnement"


Rédigé par le Mardi 3 Février 2015 à 22:54 | Modifié le Mardi 3 Février 2015 - 23:35


"Un centre de tri des déchets au Pont d'Ucciani : L'inquiétude du collectif Per a Salvezza di u Celavu". Sous ce titre Corse Net Infos publiait récemment un communiqué où le collectif en question manifestait ouvertement son désaccord. Dans la foulée des rassemblements ont eu lieu sur le pont de la commune. Pour encore dire non à ce projet. La société AM environnement, qui le porte; a tenu à apporter un certain nombre de précisions sur le dossier. "​La SAS AM environnement est soucieuse du respect de l’environnement" affirme t-elle notamment. Elle développe ses arguments ici


Centre de tri d'Ucciani : "​La SAS AM environnement est soucieuse du respect de l’environnement"
Le communiqué de AM Environnement
"Un projet inscrit dans le développement durable et le respect l’environnement. C’est dans cette philosophie toujours présente dans la SAS AM environnement, qu’a muri le projet de centre de tri sur la commune d’Ucciani.   
Loin d’avoir travaillé dans l’urgence et la clandestinité, le projet a été  présenté lors d’une réunion publique à Ucciani, le 13 décembre 2014.
Une étude spécifique, caractérisée par la précision du site choisi, les types de déchets triés et les volumes transités, a été réalisée.

Les documents opposables, dont le plan de prévention du risque inondation de la Gravona, ont été consultés et pris en compte par le bureau d’étude qui a déposé le dossier de déclaration pour cette installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) auprès des services de la préfecture d’Ajaccio le 8 avril 2014. Le dossier étant complet et répondant parfaitement à la règlementation dont le code de l’environnement, un récépissé de déclaration a été délivré le 4 juillet 2014.

Le projet, situé à plus de 2 km à vol d’oiseau du petit village d’Ucciani, est en bordure de la route nationale 193 à plus de 300 mètres de la première habitation. Cette installation permettra le transit et le tri de métaux, de papier, cartons, textiles et bois de verre, de déchets minéraux inertes et de déchets d'équipements électriques et électroniques. Aucune ordure ménagère ne transitera par le site et le stockage des  déchets autorisés est très limité tant en volume que dans le temps. Tous les flux sont gérés ; il n’y a pas de risque de pollution organique et aucun métal lourd ne peux rejoindre la Gravona ou polluer les sols car il n’y a pas de déchets dangereux sur le site.
La SAS AM environnement est soucieuse du respect de l’environnement, cela a toujours été son cheval de bataille, et sa raison d’exister. Cité en exemple son site de Biguglia est  régulièrement visité par les scolaires et les associations écologiques. Dans une société où la consommation ne cesse d’augmenter, il est indispensable de prévoir ce type d’installation, gérées par des professionnels expérimentés, à moins que certains ne préfèrent que l’on continue à jeter nos vieux « frigos » sans traitement au fond de nos vallées… ce type d’installation est prévu dans le PIEDMA et repris dans le PPGDND."


"Réponse aux accusations du Cullettivu Per a salvezza i U Celavu"

"1/ Le projet de AM ENVIRRONMENT est une installation classée  pour la protection de l’environnement. Le code de l’environnement prévoit différents seuils selon les volumes et activités projetés. Les volumes très faibles de déchets valorisables prévus en transit sur le site d’Ucciani se situent en dessous des seuils d’autorisation préfectorale, le dossier est donc un DOSSIER DE DECLARATION pour  lequel, la règlementation  ne prévoit  pas d’enquête publique.  Ça  n’est que dans un souci d’information pour la commune d’Ucciani que Monsieur Moracchini a organisé une réunion  publique. 


2/ La phase d’élaboration du PADDUC a été très longue, et les dossiers règlementaires n’avaient pas de raison d’être mis en attente par les services de  l’Etat sous ce prétexte.   

Le PPGDND est une « actualisation » du PIEDMA (Plan Interdépartemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés de Corse  Approuvé par arrêté inter préfectoral n° 02-0919 en date du 17 décembre 2002, et auquel répond parfaitement l’installation  de AM environnement. De fait, le Piedma prévoit l’installation de centres de tri proches d’Ajaccio. De même que pour le PADDUC, le fait que de nouveaux plans départementaux ou régionaux soient en cours d’élaboration n’interdit en RIEN le dépôt et l’instruction par les services de l’état de nouveaux dossiers et projets. 


3/ Le PADDUC est un document de planification régionale et de développement encadré par la loi du 5 décembre 2011. Elle prévoit que « Le plan définit une stratégie de développement durable du territoire en fixant les objectifs de la préservation de l’environnement de l’île et de son développement économique, social, culturel et touristique, qui garantit l’équilibre territorial et respecte les principes énoncés aux articles L.110 et L. 121-1 du Code de l’urbanisme ».  Le PADDUC ne se substitue pas aux PLU et à la responsabilité des élus. La commune d’Ucciani n’a pas encore élaboré de PLU, le site d’installation n’est donc pas classé en zone agricole et reste un terrain privé avec une initiative privée. 


4/ Les PADDUC et PPGDND sont des plans généraux et ne s’opposent en rien à une initiative privée à l’échelle du seuil règlementaire de déclaration. Autrement dit, les volumes sont tellement faibles qu’ils ne sont pas dépendants d’un document à rayonnement régional du type PADDUC ou PPGDND. 

D’autre part le projet occupe 20 000m• qui ne peut être assimilé à un EMU, au titre du PADDUC qui raisonne en bassin et en zones d’importance régionales. 


5/ Nous tenons à rassurer l’association, comme elle a pu le vois et ainsi que précisé, toutes les dispositions ont été prises lors de l’étude et les mesures appropriées seront mises en place pour éviter tous risques lié à la zone inondable.  


6/ Le site est en bordure de la RN 193 et non pas au cœur du village comme précédemment dit, cet axe routier est voué à une forte circulation. Le bilan 

écologique doit être fait globalement, ce qu’il faut retenir de cette installation c’est qu’elle va pouvoir permettre de revaloriser et réutiliser des tonnages non négligeables de matières et de matériaux revalorisables qui jusqu’alors étaient soit mis en décharge à Saint Antoine soit expédiés sur le continent aux frais des contribuables. Ainsi l’émission de gaz à effet de serre sera diminuée pour une quantité de matériaux revalorisés beaucoup plus important. Le bilan écologique est dont très fortement amélioré et positif. Ce type de projet est controversé par méconnaissance totale de l’intérêt écologique, économique et social. Il va, outre la valorisation des matériaux (verre, bois, métaux, …) sans déchets dangereux et donc sans risques de pollution, permettre l’embauche de personnels et développer une activité et une économie circulaire non sans intérêt pour la microrégion. "




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : L’amicale des anciens du GFCA pour un moment d’émotion https://t.co/WhriFmhRFu https://t.co/faaj7Sr1Kv
Dimanche 24 Juin - 23:45
Corse Net Infos : La messe annuelle pour les résidents de l'hôpital Eugénie célébrée par l'évêque de Corse https://t.co/ul5NNnqnSr https://t.co/GZtII2zTIv
Dimanche 24 Juin - 23:40
Corse Net Infos : #Corse @RetPS @rgaroby Roccu Garoby : « J’ai reçu mandat du #PNC pour être candidat aux #Elections #Europeennes2019… https://t.co/n29lZbu8bJ
Dimanche 24 Juin - 20:42
Corse Net Infos : Roccu Garoby : « J’ai reçu mandat du PNC pour être candidat aux élections européennes » https://t.co/EQLSR7kB0I https://t.co/XWAcBUqyFJ
Dimanche 24 Juin - 20:40



Newsletter






Galerie