Corse Net Infos - Pure player corse


Bigornu : après les cercueils, des corps retrouvés dans des sacs plastiques


Livia Santana le Vendredi 15 Avril 2022 à 16:08

Les enquêteurs de la brigade territoriale de Borgo ont découvert des corps en putréfaction dans 5 sacs poubelles déposés dans une décharge sauvage à Bigornu a quelques mètres de l'endroit où le maire de la commune avait retrouvé, vendredi 8 avril, plusieurs cercueils. Une enquête pour violation de sépulture accompagnée d'atteinte à l'intégrité du cadavre a été ouverte par le parquet de Bastia.



Capture écran Twitter Christophe Graziani, maire de Bigorno
Capture écran Twitter Christophe Graziani, maire de Bigorno
Ce mercredi 13 avril, les enquêteurs de la brigade territoriale de Borgo ont découvert dans une décharge sauvage à Bigornu5 sacs plastiques remplis de restes humains et d’ossements. Si les enquêteurs investiguaient dans ce lieu, c’est parce que vendredi dernier, le maire de la commune, Christophe Graziani, avait alerté la gendarmerie de la présence de cercueils vides jetés dans ce fossé bien connu des habitants de la microrégion, en contrebas de la départementale 5. 
Une enquête pour « dépôt sauvage de détritus » avait initialement été ouverte par le parquet de Bastia. En menant leurs investigations en début de semaine, l’Unité de montagne de la Gendarmerie nationale (PGHM), est tombée nez à nez sur des sacs plastiques noirs dans lesquels se trouvaient « au moins trois corps en décomposition et non complets », indique Arnaud Viorneryle procureur de la République de Bastia. 

D’après les premiers éléments de l’enquête, les cadavres retrouvés auraient été enterrés depuis moins de 50 ans. Des examens d’odontologie médico-légale seront effectués sur les dents des dépouilles pour identifier les restes humains. « Il faudra déterminer dans quelles conditions les corps ont été exhumés et jetés », explique le procureur de la République de Bastia qui a désormais requalifié l’enquête et engagé des poursuites pour « violation de sépulture accompagnée d'atteinte à l'intégrité du cadavre ». Cette infraction est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.  

Pour le moment, la piste de l’exhumation sauvage est privilégiée par les enquêteurs. Selon nos informations, il pourrait s’agir d’une réduction de corps dans un caveau familial à Campitellu, commune située non loin de la décharge sauvage. 

L’émotion dans la région 
Si la découverte de trois cercueils en pleinenature avait déjà surpris les habitants de la région, ces dernières informations font place à la consternation des villageois,notamment du maire de la commune. « La population est âgée et en Corse c’est inimaginable de voir cela se produire, lance avec indignation Christophe Graziani. Il poursuit, sur l’île, nous avons la réputation de respecter les morts, mais il faut croire qu’on ne vaut pas mieux qu’ailleurs ».













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047