Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Ces Poilus corses retrouvés …


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 21 Septembre 2018 à 17:55 | Modifié le Vendredi 21 Septembre 2018 - 18:42


« A l'occasion du centenaire de la fin de la ''Grande Guerre'', nous nous devions de présenter un projet sur l'histoire personnelle des Corses qui ont combattu et souvent donné leur vie » déclare Christiane Padovani, la présidente de l’association RHFC, Recherche sur l'Histoire des Familles Corses.


A cet effet, à compter de ce samedi 22 septembre et jusqu’au jeudi 4 octobre, les Archives Départementales de la Haute-Corse, à Bastia, abritent une belle exposition comprenant une trentaine de panneaux réalisés par la RHFC avec la collaboration de l'ADECEC (Association culturelle de défense et de promotion de la langue et de la culture corses).
« Ces panneaux représentent le parcours de vie de chacun de nos Poilus, père, grand-père ou arrière-grand-père dont les portraits en uniforme ornent encore les murs de nos maisons, leur gardant une éternelle jeunesse » précise Christiane Padovani. « Durant plus d’un an, nous avons cherché dans nos tiroirs des documents qui attendaient qu'on les sorte de leur oubli: Photos, livrets militaires, décorations, correspondances ».


L'inauguration de ce samedi à 11 heures, sera suivie à partir de 14 heures par l'intervention de trois conférenciers :
Michel Vergé-Franceshi, professeur d'histoire moderne à l'université de Tours: '' Cent ans pour être enfin inscrit sur le monument aux morts de sa ville natale: Bastia"
Dominique Devaux,  directeur des Archives Départementales de Haute-Corse: '' Comment rechercher les Poilus corses dans les archives départementales'' 
Francescu Dominici de l'ADECEC: Diaporama sur la Grande Guerre, village de Sant'Andria di u Cotone :  ‘’ Chì  spaventu stu bilanciu !’’ .


L'exposition se déplacera ensuite à la  Mediateca Castagniccia Mare e Monti de Folelli du samedi 6 octobre au jeudi 13 octobre 2018. L'inauguration à 11h, sera suivie à partir de 14h par l'intervention de trois conférenciers :
Michel Vergé-Franceschi professeur d'histoire moderne à l'université de Tours: '' Cent ans pour être enfin inscrit sur le monument aux morts de sa ville natale: Bastia",
Francescu Dominici de l'ADECEC: Diaporama sur la Grande Guerre, village de Sant'Andria di u Cotone :  ‘’ Chì  spaventu stu bilanciu !’’
Francis  Pomponi, Historien-Professeur des Universités: '' Bilan mémoriel du centenaire de la Grande Guerre en Corse''.


Enfin, cette exposition se terminera à la Maison de la Corse à Marseille, à partir du samedi 20 octobre, avec d’autres conférenciers.
Afin de sensibiliser les jeunes générations à ce devoir de mémoire, des contacts ont été pris avec des collèges et lycées sur les trois sites de l’exposition afin d’organiser des visites et des échanges avec les élèves.

L'Association  R.H.F.C. 
Créée depuis 2002, l’Association qui œuvre au sein de la Maison de la Corse à Marseille, a pour objectif d’aider les chercheurs et plus largement toutes les personnes en quête de leurs racines corses, au plan tant national qu’international. Ainsi, elle  met à leur disposition tous les outils nécessaires et les regroupe en mobilisant les capacités, les connaissances et l’expérience de chacun. Le fonctionnement de l’Association repose sur le bénévolat, et l’utilisation des compétences de chacun au bénéfice de la collectivité.
La R.H.F.C. organise des ateliers de formation à la recherche généalogique et aux divers besoins des chercheurs. L’Association met à la disposition des adhérents des fonds d’archives très importants ainsi qu'un Forum qui leur permet de communiquer et d'échanger. 
L’ensemble des documents de la RHFC, fonds d’archives, livres, généalogies, bulletins et de nombreux autres documents sont en libre et gratuite consultation au siège.
La R.H.F.C. est Membre de la Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches du Rhône et Membre du Comité de Coordination des Corses de l’Extérieur (C.C.C.E.) qui peut accueillir des associations d’autres départements, y compris ceux des DOM/TOM mais aussi de pays étrangers, dans la mesure où elles adhèrent à ses statuts. Il s’agit notamment de pays liés à l'histoire de la Corse, au travers des ancêtres qui ont émigré vers la Corse (Italie par exemple) ou qui ont quitté la Corse vers le milieu du XIXème siècle pour s'installer notamment en Amérique Latine ou aux Etats-Unis. 

L’ADECEC
L'ADECEC est une association qui souhaite promouvoir la langue et la culture corse. Elle sera présente à cette exposition via Franciscu Dominici qui y présentera un diaporama. « Ce projet, commencé en août 2014,  est un travail de mémoire, un travail de recherche pour "retrouver" les hommes du village de SANT’ANDRIA DI U COTONE, morts dans cette terrible guerre de 14/18 » indique F.Dominici. Un travail effectué sur les recensements de 1906 et de 1926, du village, permettent de situer ces « Poilus », et leurs familles, avant la guerre et d’analyser l’impact de leurs disparitions dans leurs familles et dans le village. « L’objectif final, sera, un jour, de présenter tous ces hommes, morts dans cette terrible guerre, à tous les habitants de notre village, toutes générations confondues » conclu F.Dominici. 
Visite guidée avec CNI
-----
* L’exposition est visible tous les jours du 22 septembre au 4 octobre aux heures d’ouvertures des Archives Départementales :  Du lundi au jeudi : 8h30-11h45 et 13h30-16h45 - Vendredi : 8h30-11h45 et 13h30-15h45




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie