Corse Net Infos - Pure player corse

Arte in Machja : à Venaco un festival dédié à la musique et aux arts visuels


Philippe Jammes le Mardi 6 Septembre 2022 à 10:46

La fabbrica culturale Casell’arte organise un nouvel événement à Venaco du 8 au 11 septembre prochain : Arte in Machja, un festival dédié à la musique et aux arts visuels.



Arte in Machja : à Venaco un festival dédié à la musique et aux arts visuels
Casell’arte est une Fabbrica culturale dont l’objectif est d’accompagner et promouvoir les formes d’écritures dans toutes leurs diversités. La Fabbrica a pour mission l’accueil en résidence d’auteurs de scenarii et d’artistes visuels, au cœur de la Corse à Venaco, carrefour prédestiné à ces initiatives.  Le projet Casell’arte est né de la volonté d’offrir un lieu de création et de production, mais également engager une réflexion sur le développement culturel du territoire, en s’appuyant sur la notion des composantes patrimoniales, naturelles et humaines de la microrégion. Chaque année, la Fabbrica Culturale Casell’arte établie une programmation pour les professionnels et les curieux des arts. 

En ce mois de septembre 2022, l’association reçoit notamment en résidence l’artiste international Thomas de Pourquery. Au programme des concerts, ciné-concerts, siestes musicales, projections et balade dansée pour découvrir l’exposition permanente. Ce festival est organisé à l’issue de la première résidence musicale de Casell’arte pendant laquelle Thomas de Pourquery et ses amis poseront les premières notes et idées de leur prochain projet… Alternant avec artistes insulaires et internationaux et voguant entre cinéma, musique et arts plastiques, Arte in Machja, se veut pluridisciplinaire mais surtout festif et généreux avec son public.

Les artistes de cette 1ère édition


Thomas de Pourquery & friends
Thomas de Pourquery (Von Pourquery)
Depuis ses Victoires de la musique en 2014 et 2017, Thomas de Pourquery est devenu l’un des musiciens les plus demandés de la scène européenne. Il a notamment collaboré avec Jeanne Added, Oxmo Puccino ou le groupe de pop anglais Metronomy. Après deux albums et des tournées dans le monde entier avec son groupe Supersonic, il crée en 2020 son projet solo : VON POURQUERY
Noble crooner du dance-floor, chevalier du verse et vampire du chorus, il interprète ses chansons comme autant de prêches aux côtés de ses plus vieux frères d’armes: l’ange de la basse Sylvain Daniel et le batteur sorcier David Aknin, rejoints par l'illustre Etienne Jaumet au synthés modulaires et la lunaire Akemi Fujimori aux claviers. Son premier album est produit par le génial label Animal
63. Thomas de Pourquery et ses amis travaillent à un tout nouveau projet dont les premières idées et notes sortiront au bord du Vechju à Venaco, dans le cadre de leur résidence musicale à la Fabbrica Culturale Casell’arte.

Etienne Jaumet
Étienne Jaumet est l’un des musiciens les plus actifs de la scène française, mu par une curiosité insatiable pour l’électro, la musique contemporaine, le rock et les expérimentations. Saxophoniste, claviériste et ingénieur du son, il forme le duo électronique Zombie Zombie en 2006. Il enregistre ensuite avec le musicien anglais Sonic Boom, le pianiste italien Fabrizio Rat ou encore le groupe français The Married Monk. En tant qu'interprète solo, il puise dans une boîte d'inspirations tirées de bandes sonores de films d'horreur, d'italo-vintage, de musique de bibliothèque et de psychédélisme, concoctant un son sensuel, enivrant et plus qu’inquiétant. En 2022, il créé la musique du spectacle Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles par la compagnie Le Grand Cerf Bleu.


David Aknin
Celui qui a toujours voulu être batteur se voit offrir sa première batterie à l’âge de 13 ans. En 1995, il prend ses premiers cours avec Alain Couffignal. Une fois sur Paris, sollicité sur divers projets, il joue presque tous les soirs. Puis il intègre le squat d'artistes « Les Falaises », fabuleux incubateur multiculturel. Il devient responsable de la programmation musicale et des échanges entre artistes français et internationaux. En parallèle, il travaille dur sur son nouveau projet Soulreaktive. En 2022,
Thomas De Pourquery fait appel à lui pour intégrer le Supersonic Orchestra, qui anime la Cérémonie des César 2022.


Akemi Fujimori
Parisienne d’origine japonaise, Akemi débute très tôt la musique avec le piano puis la basse, la batterie, la guitare et enfin le chant. Elle commence également à produire de la musique électronique avec son duo Dismaze. Passionnée par la scène, elle passe le plus clair de son temps à tourner avec différents artistes comme Prudence, Victor Solf, Isabel Sörling, Kutu, Lola Le Lann, Naive New Beaters, Soko… En parallèle, Akemi est également mannequin.


Sylvain Daniel
Destiné aux pupitres d’un orchestre symphonique, Sylvain Daniel découvre les sortilèges sonores de la basse électrique avec Reggie Washington dans les groupes de Steve Coleman et de Michel Hatzigeorgiou. Fasciné par le groove, ses gouts le poussent vers d’autres horizons. Happé par le hip hop, le bassiste épure alors son jeu jusqu’à l’os et fréquente la scène alternative du squat d’artistes « Les Falaises » avec Maxime Delpierre, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery. De cette effervescence naitra en 2002 le groupe Soulreactive, sa première grande expérience collective. En 2016, il crée au Carreau du Temple son projet Palimpseste, un portrait musical de la ville de Detroit qu’il a écrit pour le quartette du même nom. Sylvain Daniel est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs instrumentistes de sa génération.


Emmanuelle Alberti Le Roux
Formé au style contemporain, modern’jazz et classique à Brest Emmanuelle Alberti-Le Roux pratique la danse, la musique et propose diverses performances artistiques dès son plus jeune âge. C’est en poursuivant des études d’art du spectacle à Toulouse que cette danseuse et performeuse décide de faire de la danse son métier. Diplômée d’état, la recherche artistique mêlé à la transmission se prolongent à présent en Corse. Souvent le travail du corps questionne le rapport au lieu, au territoire en dansant en relation avec la variété des paysages de l’ile. Son travail se base sur les fondamentaux de l’esthétique contemporaine tout autant que sur les interconnexions de leurs relations. Et, bien évidemment sur les rapports que cela peut impliquer que ce soit à l’autre ou entre les arts. L’espace mis en relation par le mouvement et la présence des personnes qui s’y trouvent est ce qui anime la chorégraphe dans ses collaborations actuelles tout autant que dans sa transmission. Depuis quelques années des balades dansées tout public sont proposées en divers lieux en plus des cours et stages donnés à Bastia et en centre corse. Aussi le lien avec la musique prend une place importante, un duo avec le musicien Antoine Leonelli est en cours de création et des propositions chorégraphiques viennent ponctuer le concert du groupe Tintenne depuis l’été 2020.
 
ØrsØ et son ciné-concert
Nonce Romanetti se raconte dans ce film de Gennaro Dini tourné en 1924 dans la région de Calcatoggio. Entre documentaire et fiction, nous suivons le parcours du fameux bandit Romanetti. Un récit à la frontière de l’hagiographie dans lequel il affirme son honneur. Les deux musiciens de ØrsØ dont le but est de nous offrir une nouvelle lecture, vont chercher dans une composition définitivement moderne les sonorités qui leurs permettront de construire une narration dont l’intention est de nous parler d’une Corse plus contemporaine. Entre sonorité électro et acoustique, ØrsØ aime manipuler l’objet sonore pour changer notre perception. Il est artiste résident à l’étrange atelier d’Ajaccio.
 
Torracinta Brothers
Originaires de l'île de beauté, les frères musiciens Fanou & Nicolas Torracinta mettent en commun leur style musicaux pour une expérience vibrante ! Guitaristes de talent, ils parcourent les scènes d’ici et d'ailleurs depuis leur adolescence. Bien qu'ils évoluent depuis toujours au travers de leur instrument, ils s'orientent dans des directions musicales différentes et complémentaires.
Fanou évolue dans le Jazz Manouche, et écume les scènes de nombreux festivals aux côtés de pointures du milieu. Il enregistre trois albums : Gipsy guitar from Corsica vol 1 sous son nom, et deux autres avec ses formation Corsican Quartet & Corsican Trio.
Nicolas à un parcours musical éclectique, et explore quant à lui des influences plutôt folk & pop anglo-saxonnes, irlandaises et américaine. Il s'ancre et parcours la Corse au travers de belles collaboration locales avec des artistes comme A Filetta, I Messageri ou l’Alba. Les influences du duo sont couplées avec leur socle musical commun : la musique traditionnelle corse. Vous l'aurez compris, les deux frères vous réservent une expérience musicale riche, à ne surtout pas manquer !
 
Ange-Marie Bisgambiglia
Arte in Machja, se clôturera tout en douceur avec le pianiste Ange-Marie Bisgambilia, sous les pins, près de la cadillac « Silence » de Virginie Trastour.
Cet artiste corse, fondateur de l’association Acellu di lume, est acteur, auteur et compositeur. Il vit et travaille dans la région ajaccienne. Ange-Marie collabore avec divers réalisateurs et producteurs de documentaires pour des projets de musique à l’image télé (France 5, France3 Corse, Canal+) avant de rejoindre le milieu du 7e art. Récemment, on l’a vu et entendu dans le premier film de Pascal Tagnati, I Comete. Il signe également la bande originale de Frate réalisé par Karole Rocher et Barbara Biancardini.
14
 
 

Le programme complet


Jeudi 8 septembre
20h : « Romanetti ou le roi du maquis » de Gennaro Dini (1924)
Ciné-concert par le duo ØrsØ
Entrée gratuite
 
Vendredi 9
18h : concert d’Akemi Fujimori & Etienne Jaumet
20 h : concert des Torracinta Brothers
 
Samedi 10
17h : Balade dansée et musicale autour des œuvres in situ par Emmanuelle Alberti Le Roux accompagnée de Thomas de Pourquery, David Aknin et Sylvain Daniel
20h : Concert de Thomas de Pourquery & friends
 
Dimanche 11
14h : Projection du documentaire
«La tête dans les étoiles » de Sampiero Raffalli. Dans ce documentaire, le réalisateur revient sur les étapes de construction de l’Ossiderium, lieu atypique de création et de diffusion sonore porté par Casell’arte. Intégrant le projet « Désideration » imaginé par l’artiste SMITH, l’Ossiderium a ressemblé de nombreux partenaires à commencer par le Studio Diplomates, designer du projet ; les charpentiers de la Corse, le FAB LAB, Paoli Tech… tous animés par la volonté de dynamiser la culture dans un territoire rural. (Coproduction : Mareterraniu / France 3 Corse Via Stella)
16h : Dans la pinède, sieste musicale au piano par Ange-Marie Bisgambiglia
Entrée gratuite
 
INFOS PRATIQUES :
• 8 et 11 septembre : événements gratuits
• 9 et 10 septembre : de 10€ à 15€ par soirée
Billetterie en ligne avec Hello Asso et sur place • Passcultura acceptés