Corse Net Infos - Pure player corse


Après la tempête "Fabien" : les grandes inquiétudes des riverains du Prunelli


Livia Santana le Jeudi 5 Mars 2020 à 17:49

A la suite de la tempête Fabien qui a inondé de nombreuses habitations le 21 décembre dernier, les sinistrés de Pisciatello ont créé le 7 février l'association "Les riverains du Prunelli" qui a pour but de dénoncer "une catastrophe qui aurait pu être anticipée et évitée".




Après la tempête "Fabien" : les grandes inquiétudes des riverains du Prunelli
Dans la région de Pisciatello tout le monde a encore en tête les images apocalyptiques du 21 décembre dernier. Le fleuve Prunelli était sorti de son lit et une vague de deux mètres avait inondé les habitations aux alentours faisant de nombreux sinistrés. Ainsi, le vendredi 28 février, "Les riverains du Prunelli", l'association qui réunis 40 habitants de la vallée du Prunelli en Corse-du-Sud, a tenu une première  réunion pour faire le point sur les dégâts subis par la microrégion.
C'est avec un sentiment de grande détresse que Elisabeth Van Acker Peloni, la présidente de l'association annonce : "Nous avons été inondés, sinistrés, traumatisés, nos maisons dévastées, nos entreprises détruites, nos champs abimés, nos animaux perdus, notre fleuve défiguré, sa flore et sa faune détruites… Après la sidération face à une catastrophe d’une telle ampleur nous avons décidé de nous unir pour que cela n’arrive jamais plus."


Une grande incompréhension
Les habitants des cinq communes de la vallée du Prunelli constatent une mauvaise gestion du barrage de Tolla, propriété d'EDF. Ce barrage rempli par les pluies du mois de novembre, n'aurait pas pu contenir celles du 21 décembre.
Pour l'association, EDF met en péril la vallée : "Pourquoi n’avons-nous pas eu de protection civile la nuit où le barrage de Tolla a débordé ? Malgré l’alerte météo d’une semaine plus tôt et le barrage déjà plein à ras bord depuis les pluies du mois de novembre, les riverains n’ont été ni prévenus, ni assistés, ni aidés, ni secourus. Certains ont risqué leur vie et c’est un véritable miracle s’il n’y a pas eu de mort. Pour cela les responsables en charge du barrage doivent anticiper, procéder si besoin à des délestages préventifs de façon à maintenir un niveau raisonnable permettant de pouvoir encaisser de nouvelles pluies. Sachant que les conditions météorologiques ne vont pas s’améliorer dans l’avenir, nous voulons avoir l’assurance que soit mise en place une réelle gestion du barrage de Tolla, afin qu’il nous protège au lieu de nous mettre en danger et que l’on puisse à nouveau vivre, travailler, cultiver en sécurité dans la vallée du Prunelli.""
Dix ans auparavant, la veille des inondations de 2009, les pompiers s'étaient rendus sur place en prévoyance. L'eau était montée à 20 centimètres de hauteur. En 2019 rien n'avait, toujours, été fait. 

Les riverains appellent l'Etat et EDF à nettoyer le cours d'eau aujourd'hui obstrué par toutes sortes de déchets liés à la tempête. Pour l'instant, leurs demandes sont restées sans réponses : " Depuis plus de deux mois nous nous heurtons à un plafond de verre. Nous envoyons des courriers au préfet, à EDF mais rien n'y fait. Nous ne voulons plus que l'on nous cache des choses", déclare Elisabeth Van Acker Peloni.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Mai 2020 - 18:49 Saeta : zones potentiellement dangereuses

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708