Corse Net Infos - Pure player corse

Agression de Filippo de Carlo à Corte : un jeune homme placé en détention provisoire


Livia Santana le Jeudi 28 Octobre 2021 à 15:54

Ce jeudi 28 octobre, un des agresseurs présumés de Filippo de Carlo a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Bastia. L’avocate du prévenu n’ayant pas eu le temps de préparer la défense, le dossier a été renvoyé au 15 novembre. En attendant la prochaine audience, le jeune homme a été placé en détention provisoire.



Le présumé agresseur de Filippo de Carlo comparaissait ce 28 octobre au tribunal de Bastia.
Le présumé agresseur de Filippo de Carlo comparaissait ce 28 octobre au tribunal de Bastia.
Lunettes noires, masque chirurgical sur le visage, Filippo de Carlo se déplace difficilement jusqu’à la salle d’audience. L’ancien candidat à la mairie de Bastia présente des ecchymoses à la face, à la suite du passage à tabac dont il a été victime dans la nuit de vendredi 23 au samedi 24 octobre à Corte. Accompagné par ses proches, l’homme qui devra bientôt subir une nouvelle intervention chirurgicale du visage à Marseille, s’assoit parmi le public. Aujourd'hui, il est venu écouter son présumé agresseur. Pour cela, il faudra encore attendre puisque Maître Myriam Carta demande dès l’ouverture de l’audience à ce que le dossier soit renvoyé pour pouvoir préparer la défense de son client Nicolas.M .   

Le jeune homme dans le box des prévenus devait comparaitre pour « violences aggravées en réunion entraînant une interruption temporaire de travail supérieure à 8 jours ». Le mardi 26 octobre, quelques jours après que la bagarre ait éclaté devant devant une  boîte de nuit de Corte, il s’était présenté à la gendarmerie et avait été placé en garde à vue jusqu’à ce jour.

La présidente du tribunal l’appelle à la barre pour établir son profil psychologique. Celui-ci est nécessaire pour établir les mesures de sûreté provisoires, le temps que la nouvelle audience se tienne. 
Sweat-shirt gris, jogging noir et baskets, le jeune homme  serveur né en 2001, était connu de la justice pour des faits de dégradation. « Vous avez été condamné à 600€ d’amende pour des tags qui seraient à la base du contentieux avec M. De Carlo », lance la présidente du tribunal avant qu’un des deux assesseurs ne demande au prévenu s’il connaissait la victime. Ce à quoi le jeune homme rétorque : « C’est une simple connaissance ». 
 
 Jugé seul pour violence en réunion  
 
Dans ses réquisitions, Stéphanie Pradelle, la vice-procureure de Bastia demande à ce que le prévenu soit placé sous mandat de dépôt. « Il présente un risque de pression sur la victime et il y a un risque de renouvellement des faits. (…) Il faut stopper l’escalade de la violence », argumente-t-elle. 
 
A la barre, Maître Myriam Carta, l’avocate de Nicolas.M estime qu’un simple contrôle judiciaire est « amplement suffisant » puisque « le risque de renouvellement des faits semble limité et partiel, quant au risque de pression ce ne peut pas être le cas ». Pour éviter le placement en détention provisoire, la défense oppose aussi le fait que le jeune homme comparaisse seul alors que celui-ci est prévenu pour « violences aggravées en réunion ».  « Mon client reconnaît une altercation mais on ne peut pas faire de lui le bouc émissaire (…) la présomption d’innocence doit être appliquée », estime-t-elle.
 
La présidente du tribunal suivra les réquisitions du parquet. Pour « éviter un renouvellement des faits », le jeune homme est placé en détention provisoire jusqu’au 15 novembre, date de la nouvelle audience. 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047