Corse Net Infos - Pure player corse


Viols et agressions sexuelles : le collectif "I was " dépose 14 plaintes au commissariat de Bastia


Livia Santana le Mardi 7 Juillet 2020 à 15:27

A l'initiative du collectif corse "I was", une quinzaine de personnes s'est réunie devant le commissariat de Bastia ce mardi 7 juillet pour déposer un dossier composé de 14 plaintes pour viol et agressions sexuelles.




Lina et Anaïs, membre du collectif I was Corsica.
Lina et Anaïs, membre du collectif I was Corsica.
Après les manifestations de Bastia et d'Ajaccio, c'est armé d'un dossier que Lina, 18 ans  et Anaïs, 22 ans, membres du collectif "I was" se sont dirigées vers le commissariat de Bastia en début d'après-midi ce mardi 7 juillet. Dans les pochettes vertes, qu'elles tiennent dans les mains, 14 plaintes pour viol ou agression sexuelle. Le premier dossier d'une longue lignée qui se profile puisque les jeunes femmes iront chaque semaine déposer entre 10 et 15 plaintes.

Depuis sa création il y a maintenant un mois, le collectif issu du mouvement "I was Corsica", a recensé plus de 300 témoignages. Seulement, nombre de victimes voulant déposer plainte souhaitent rester anonymes, chose qui n'est pas faisable. "Les victimes ont peur de témoigner, nous avons voulu leur montrer qu'elles ne sont pas seules et qu'il faut qu'elles déposentplainte.", indique Anaïs Mattei, membre de "I was" et victime. 

Parmi les plaignantes, des jeunes filles pour la plupart mineures au moment des faits. En ce qui concerne les agresseurs présumés, leurs profils sont divers et variés, leur âge compris entre 13 et 34 ans. ​Tous les agresseurs sont identifiés et nommés.
"Dans toutes ces plaintes, les jeunes femmes se sont faites agressées par des personnes issues du cercle proche, voire du cercle familial.", explique Anaïs. "Il faut sortir du mythe du violeur qui sort d'une ruelle", reprend Lina.
En effet, parmi les faits présentées en ce jour, des jeunes filles ont été victimes d'inceste. 

Parmi les 14 plaintes déposées ce jour, 5 avaient déjà été classées sans suite et seront à nouveau présentées puis envoyées au préfet de Corse Franck Robine. Ce dimanche 5 juillet, le collectif avait d'ailleurs manifesté à Ajaccio pour demander plus d'actions de prévention, une meilleure prise en compte des plaintes et la création d'une brigade spécialisée dans les commissariats à ce dernier.

Face au commissariat ce mardi après-midi, des victimes accompagnées pour certaines de leur famille, attendent que les deux jeunes femmes ressortent, avec l'espoir de voir finalement leur agresseur condamné.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047