Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


"Une hausse mécanique des fermetures de classe" est à prévoir selon la rectrice de l'académie de Corse

Le nouveau protocole de gestion des cas COVID en établissement scolaire prévoit que tous les élèves d’une classe sont évincés pour une durée de 7 jours au premier cas positif d’un élève de la classe


Pierre-Manuel Pescetti le Mardi 27 Avril 2021 à 13:11

Après trois semaines loin de leurs salles de classe, les élèves des écoles maternelles et primaires de Corse ont effectué leur rentrée ce lundi 26 avril. Une rentrée soumise à un tout nouveau protocole sanitaire entraînant des fermetures de classes plus facilement. La rectrice de Corse Julie Benetti a répondu aux questions de CNI concernant cette rentrée et la stratégie de l'Education Nationale pour endiguer l'épidémie tout en maintenant la continuité pédagogique intacte.



Julie Benetti, rectrice de l'académie de Corse, se veut optimiste pour la rentrée des classes. Crédits Photo : Michel Luccioni
Julie Benetti, rectrice de l'académie de Corse, se veut optimiste pour la rentrée des classes. Crédits Photo : Michel Luccioni
Ce lundi 26 avril, les élèves de maternelle et de primaire de Corse ont retrouvé leur salle de classe avec un nouveau protocole. Avec les nouvelles règles sanitaires appliquées aux établissements scolaires, faut-il s’attendre à une hausse des fermetures de classes ?

- Oui il faut s’y attendre. Le nouveau protocole de gestion des cas COVID en établissement scolaire prévoit que tous les élèves d’une classe sont évincés pour une durée de 7 jours au premier cas positif d’un élève de la classe. Concrètement un cas positif d’élève entraîne la fermeture de la classe, les élèves tenus de rester à leur domicile bénéficiant alors, le temps de l'éviction, de la continuité pédagogique assurée par leur professeur. Une hausse mécanique des fermetures de classe devrait donc en résulter quand bien même il n’y aurait pas d’augmentation du nombre de cas positifs parmi nos élèves. Mais comme l’a rappelé le ministre de l’Education nationale, il est préférable de fermer 1% des classes que 100% des écoles. Toutes les mesures doivent être prises pour maintenir nos écoles et établissements ouverts jusqu’à la fin de cette année scolaire. 
 
- La semaine prochaine ce sera au tour des élèves des collèges et lycées de retrouver le chemin de l’école ?
Vu la situation sanitaire « préoccupante » décrite par le préfet Lelarge samedi, pensez vous que la rentrée « des grands »  se fera par classes entières ou en demi-jauge ?
 
- Nous sommes au rendez-vous du calendrier qui avait été annoncé : nos collégiens et lycéens seront de retour dans leur établissement lundi prochain, le 3 mai. Et seuls les lycéens seront en enseignement hybride. Depuis la rentrée de septembre, aucune chaîne de contamination n’a été mise en évidence dans une école ou un établissement de notre académie. Le protocole sanitaire a fait la preuve de son efficacité. Nous continuerons de l’appliquer de la façon la plus stricte en espérant une évolution favorable de la situation sanitaire dans les toutes prochaines semaines qui nous autoriserait à en desserrer les contraintes.  
 
- Comment va se dérouler le dépistage ? Combien d’auto-test et de tests salivaires vont être pratiqués en Corse ? À partir de quand et à quelle fréquence ?

- Le déploiement des campagnes de tests salivaires se poursuit dès cette semaine avec une montée en charge rapide, en fonction des capacités d’analyse des laboratoires de biologie médicale, pour atteindre 2 500 tests par semaine d’ici la mi-mai. Eu égard au fort taux d’adhésion des familles, ces tests pourront aussi bénéficier aux collégiens à partir du 3 mai, en plus des élèves des écoles maternelles et élémentaires. Vont être par ailleurs proposés des autotests à raison de 2 autotests par semaine pour chaque personnel et, à compter du 10 mai, 1 autotest par semaine pour chaque lycéen sous réserve du consentement de ses parents. 
 
- Brevet, bac, BTS : comment vont se dérouler les examens de fin d’année ?

- Les épreuves de fin d’année sont maintenues. Il est dans l’intérêt même de nos élèves qu’elles le soient pour les préparer à la suite de leur cursus, en particulier aux études supérieures, et nous sommes tout à fait en mesure de les organiser dans le strict respect des conditions sanitaires. S’agissant des épreuves du BTS, une session de rattrapage sera organisée début juillet pour ceux de nos candidats qui auraient été empêchés de participer aux épreuves de la première session du fait du contexte sanitaire ou y auraient échoué.
 
- Ce retour en classe soulève des inquiétudes, à cause de l’épidémie de Covid-19 qui reste à un niveau encore très élevé. Quel est l'état d’esprit des enseignants ? Et le vôtre ?

- Nos enseignants font face depuis plus d’un an à une crise qui les a contraints à s’adapter en continu à des conditions de travail dégradées. Ils attendaient de pouvoir retrouver leurs élèves dans leur salle de classe. Je connais leur engagement, je suis à leurs côtés, résolument optimiste pour la suite.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047