Corse Net Infos - Pure player corse



Un collectif de professionnels de la santé réclame un CHU en Corse


Philippe Jammes le Vendredi 24 Juillet 2020 à 15:02

Créé il y a quelques mois par le docteur François Benedetti, le collectif CHU Corse, a lancé le 30 juin une pétition pour la création d'un Centre Hospitalier Universitaire en Corse.
A ce jour plus de 2000 personnes l’ont signée dont de nombreux médecins et professeurs insulaires mais aussi de Marseille et Paris.
Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a lui aussi demandé la création de ce CHU dans le cadre du Ségur de la Santé.



Ce vendredi 24 juillet à Bastia, le docteur François Benedetti et quelques uns des 60 co-signataires de cette pétition ont expliqué lors d'une conférence de presse leur démarche et les enjeux de celle-ci.
«Pendant cette période de crise, on a pu constater à quel point la santé doit être érigée en valeur et constitue un atout d’attractivité et de sécurité pour un territoire »  affirme Benedetti. «La constitution d’un CHU en Corse permettrait d’une part de fédérer et de conforter les moyens hospitaliers existants, d’autre part d’offrir à la jeunesse corse des formations complètes, notamment dans le domaine sanitaire, et des perspectives d’emplois. Cela permettrait également de développer et de transformer, au sein de l’Université de Corse, l’institut universitaire de santé en un pôle d’enseignement et de recherche fondé sur les spécificités insulaires car je rappelle qu’un CHU n’apporte pas que les soins. La partie universitaire est en effet très importante avec la recherche et la formation ».  

Si le collectif souligne que de nombreuses actions sont menées depuis plusieurs mois pour améliorer l’existant, la priorité doit être la mise en place d’une politique de santé volontariste visant à doter la Corse d’une offre de soins de haut niveau. « Cela permettrait enfin de mettre un terme aux politiques du saupoudrage et comblerait enfin le retard historique dont souffre la Corse en matière de santé publique ».

Ce CHU engloberait l’ensemble des structures publiques existantes tout en respectant leur autonomie et en assurant un fonctionnement démocratique du futur regroupement régional, du type Assistance publique des hôpitaux. «La mutualisation des moyens ne doit pas faire craindre une dépossession des acteurs locaux » précise bien le docteur Benedetti.

Et pour le collectif ce projet de CHU  est réalisable dans des délais relativement rapides. Il prend ainsi pour exemple le CHU de La Réunion qui s’en doté un en 5 ans. Quant à l’argument de la démographie, il ne tient pas martèle F.Benedetti : «La faiblesse démographique de la Corse ne peut être un frein au projet. Notre île recense 350 000 habitants mais 950 000 de mai à septembre, avec 3 millions de touristes sur 5 mois ! La Martinique possède 350 000 habitants, la Guadeloupe tout autant, et les deux disposent d’un CHU. De même, l’agglomération nîmoise, 270 000 habitants, a un CHU alors que la ville n’est qu’à 50 km de Montpellier et à 1h de Marseille, deux villes qui disposent de deux des plus grands CHU de France. Aujourd’hui, le critère d’excellence continentale en matière de santé, que l’on impose à la population de l’île est lourd de conséquences. Il maintient un état de dépendance sanitaire et donc de sous-développement et de sous équipements hospitaliers et il crée la défiance des patients vis-à-vis des professionnels de santé alors qu’il y a des gens de grandes valeurs en Corse. La situation est grave, il est temps que l’Etat revoie sa politique de santé en Corse. Il est théoriquement de son devoir de permettre à la population de l’île de bénéficier de la fameuse – égalité- d’accès aux soins pour les citoyens, principe républicain qui ne s’applique pas à la Corse. Paradoxalement, l’Etat refuse de transférer de nouvelles compétences notamment en matière de santé. Cette carence des pouvoirs publics, nous la signalerons prochainement à l’OMS, par courrier. On ne peut pas continuer de se prévaloir de la sempiternelle solidarité nationale lorsqu’on oublie de remplir ses devoirs régaliens».

Pour le collectif, « Il faut créer un rapport de force ave l’Etat. La mobilisation populaire autour de ce projet de création de CHU en Corse sera déterminante, comme cela a été le cas au siècle dernier pour que l’Université de Corse puisse exister ».

François Benedetti souligne aussi que ce projet fait consensus en Corse, toutes tendances confondues.    

Pour signer la pétition 
 



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047