Corse Net Infos - Pure player corse


U Levante : "Le Domaine Misincu défie une fois de plus l’État et la justice"


La rédaction le Mardi 30 Juillet 2019 à 07:17

Le 10 juillet dernier, le juge des référés du tribunal de grande instance de Bastia a condamné la SAS Mesincu, exploitant la paillote-restaurant A Spartera à Cagnano, à "remettre en état les lieux en retirant l'intégralité des constructions, installations et aménagements" réalisés sur la plage. Le tout, dans un délai de sept jours, sous astreinte de 800 euros par jour d'inexécution.
Selon l'association environnementale U Levante, le "Domaine de Mesincu" défierait l’État et la justice puisque A Spartera n'a pas encore été detruite.




Photo U Levante
Photo U Levante

Le communiqué 

 

Sans doute cette cette pénalité n’est-elle pas assez importante au regard des possibilités financières de cette société et du profit généré par son restaurant de mer car chacun peut constater aujourd’hui que la SAS Mesincu ne s’est pas exécutée, que sa paillote est toujours bien présente  et restera sans doute fonctionnelle toute la saison estivale comme cela a été le cas en 2017 et en 2018. »

 

Un tel mépris des lois est scandaleux et de mauvais augure pour la Corse.

 

L’État qui s’abstient de toute action contraignante, ici comme à Murtoli et ailleurs, se discrédite ainsi un peu plus chaque jour. Il se rend ainsi complice de la création de zones de non-droit et encourage fortement les actions illégales partout, surtout quand elles sont menées par des grosses sociétés. C’est ainsi que s’installe peu à peu la loi du plus fort.

Et bon nombre de riches sociétés qui investissent en Corse ont espoir de privatiser peu à peu tout le littoral, Padduc ou pas. C’est sans doute dans cette hypothèse que, d’année en année, malgré les condamnations, le restaurant de mer A Spartera de l’hôtel de luxe U Mesincu s’installe en bordure de la plage  en se moquant de la justice, de l’État, de l’Exécutif régional et de ceux ou celles qui se battent dans cette île pour défendre un patrimoine COLLECTIF et une terre attaqués de toutes parts.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Octobre 2019 - 19:50 Bernard Tapie, une imposture nationale

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude