Corse Net Infos - Pure player corse

Serra di Scopamena : mairie et habitants unis pour l'autonomie énergétique verte


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 8 Septembre 2021 à 16:13

Le village de Serra di Scopamena s’engage pour un développement des énergies renouvelables au travers d’une démarche participative des citoyens. Une réunion publique tenue fin août, a mobilisé une cinquante d’habitants curieux. Au programme, la présentation d’un projet porté par la mairie pour créer sa propre énergie. Un projet qui verra l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits communaux et particulier et qui demande surtout l’adhésion des habitants.



La réunion publique s'est tenue dans l'église du village le 27 août dernier. Crédits Photo : Jean Paul Rocca Serra
La réunion publique s'est tenue dans l'église du village le 27 août dernier. Crédits Photo : Jean Paul Rocca Serra
Le village d’Alta Rocca continue sa route vers l’autonomie énergétique. Jean Paul Rocca Serra, maire de la commune, porte déjà plusieurs projets pour un territoire écoresponsable. Après avoir réalisé avec succès la rénovation thermique d’un bâtiment communal et la mise en place d’une chaudière biomasse désormais alimentée par des plaquettes de bois autoproduites, la mairie devrait très prochainement signer la charte du label écoquartier.

Des panneaux photovoltaïques sur les toits du village

« Aujourd’hui, l’idée est de créer une Société Coopérative d’Intérêt Collective (SCIC) visant la production d’énergies renouvelables à partir d’installations photovoltaïques et de bois déchiqueté. Il s’agit avant toute chose d’une démarche collective avec les acteurs locaux et les habitants, une finalité éthique et non spéculative » explique le maire.

L’assemblée, à l’écoute, se voit rassurée par le fait que de nombreux territoires se sont déjà engagés dans ce genre de projets sur le continent. La diffusion d’une vidéo présentant l’exemple de la commune de Puy St André, dans les Hautes Alpes, permet à tous de comprendre la démarche, l’intérêt, l’évolution et la force de ce genre de projet. En septembre, le maire e ses conseillers municipaux ainsi que le bureau d’étude qui les accompagnent se rendront d’ailleurs là-bas pour partager l’expérience avec ce territoire pionnier en la matière.

Deuxième étape, des études devront être réalisées sur les toits des volontaires pour s’assurer que la charpente pourra accueillir l’installation. Les particuliers pourront ensuite louer leurs toits pour permettre l’installation des panneaux et produire de l’énergie, ensuite réinjectée dans le réseau EDF.

« Les premiers toits équipés devraient être ceux des bâtiments communaux. À savoir, la mairie, le gîte et le presbytère » explique Jean Paul Rocca Serra. La société devrait être créée dans trois à quatre mois grâce à l’implication quotidienne des conseillers municipaux et des habitants, chacun dans sa spécialité. Une première étape vers un objectif établi sur le plus long terme : l'autonomie énergétique. La mairie a déjà enclenché des procédures en ce sens puisqu'elle a mandaté un bureau d'études pour diagnostiquer le potentiel énergétique de toute la commune, tirant parti de toutes les ressources présentes sur place. De l'eau au soleil en passant par le vent et la biomasse.

Allier démocratie et production d’énergie verte

Philippe Sampieri, conseiller municipal de Serra di Scopamena, présente le concept de projets participatifs et citoyens qui se traduit en 5 points « Agir ensemble pour des projets vertueux au niveau environnemental, social et sociétal ; produire localement une énergie propre ; partager collectivement les bénéfices d’une ressource commune, appartenant à tous ; mobiliser l’épargne pour un développement durable local ; maîtriser localement et de façon démocratique les décisions en faveur de l’intérêt collectif local » 

Ensuite, Elisabeth Rossi-Sutter, gérante du bureau d’étude Solertia Ingenierie qui est mandaté par la commune pour mener une étude sur les potentialités énergétiques de cette dernière, apporte les éléments techniques : étapes du projet, études d’opportunités avec diagnostics et toits déjà étudiés, plaquettes de bois dont l’expérience est déjà une réussite sur la commune avec des équipements déjà en place, modalités de fonctionnement de la SCIC en termes de gouvernance et d’investissement. « Le projet est en phase d’émergence, les premières études techniques sont en cours et permettent d’envisager un projet rapide de centrale photovoltaïque sur un toit communal. À l’heure de la raréfaction des énergies fossiles et face à la fluctuation des prix, investir dans les énergies renouvelables est un vrai enjeu pour les territoires. Créer une société coopérative permet une gouvernance démocratique pour des projets choisis ensemble et non portés ou imposés par les collectivités ou des intérêts privés ».

Des habitants investis

Le projet, initié par la commune, semble recevoir un accueil favorable vu les nombreuses inscriptions à l’issue de la réunion, ce qui encourage la création de la SCIC ainsi que la mise en œuvre rapide du premier projet sur le toit d’un bâtiment communal.
De nombreuses questions pratiques sont soulevées lors du temps d’échange proposé aux participants : durée de vie des panneaux solaires, toitures pouvant être équipées, potentiel en énergie hydraulique, intégration paysagère des panneaux, fonctionnement gouvernance… laissant présager d’une projection dans du concret.

Jean Paul Rocca Serra conclut : « à l’échelle de petites communes il est possible d’impulser des actions significatives dans la transition écologique avec la participation actives des citoyens, actions qui pourront faire boule de neige sur d’autres territoires ou pour d’autres types de projets. »














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047