Corse Net Infos - Pure player corse


Prime Covid : les aides à domicile corses de l'ADMR mobilisées


Livia Santana le Samedi 19 Septembre 2020 à 17:02

A l'appel du STC, les aides à domicile de l'ADMR manifesteront à Ajaccio et Bastia ce 21 septembre pour réclamer le versement de la prime Covid qui ne leur a toujours pas été attribuée. Marie Lyne Attard, secrétaire nationale du STC médico-social revient sur les raisons de cette mobilisation.



Prime Covid : les aides à domicile corses de l'ADMR mobilisées
"Les aides à domicile ont largement participé à éviter la propagation du virus. C'est elles qui ont fait les courses aux personnes âgées, qui étaient exposées et qui ont permis de lutter contre l'isolement de nos aïeux.", lance Marie Lyne Attard, secrétaire nationale médico social du STC. 

La prime Covid n'a pas fini de faire parler d'elle. Alors que les infirmiers se battaient il y a quelques mois pour la percevoir, c'est au tour des aides à domicile corses de demander leur dû à la Collectivité de Corse et aux employeurs. Ce lundi 21 septembre, les salariés des ADMR de Haute-Corse et de Corse-du-Sud descendront dans la rue pour réclamer la prime de 1500 euros que les soignants ont reçu en juillet dernier.

L'établissement ADMR fonctionne sur deux budgets un financé par l'Agence régionale de la santé pour les soignants et un de la Collectivité de Corse pour les SAAD (le service d'aide et d'accompagnement à domicile). La prime soignant de 1500€ avait été versée par l'ARS, la CdC a quant à elle annoncée en juin qu'elle apporterait une aide financière de 1000€ pour les 1200 employées de l'ADMR. Le 4 août dernier, le Président a débloqué 160 millions d'euros pour les primes aux aides soignants, financés à moitié par l'Etat et à moitié par les départements.

A la mi-septembre, le rapport déterminant l’éligibilité des salariés au dispositif de la Collectivité de Corse n'était toujours pas rendu mais la prime devrait se faire au pro rata de la présence et du risque encouru pendant la période Covid-19. "C'est une règle d'éligibilité très inégalitaire puisqu'en moyenne entre 30 et 40% des heures de contrat sont passées sur de l’activité partielle.", explique Marie Lyne Attard. Autrement dit, la majorité des employés ne toucheront pas les 1000€ de prime. 

Un métier précaire 

Le STC avait demandé aux directions des ADMR de faire une avance de 500€ sur les primes pour les vacances et la rentrée des classes. Les délégués syndicaux s'étaient confrontés à un refus de leur part sous prétexte que l'entreprise "n'avait pas d’amplitude financière assez importante pour cette avance"

Il faut rappeler qu'en mars 2019,  98% des aides à domicile de l'ADMR sont des femmes et 70% des employés sont des familles monoparentales et la majorité est à temps partiel sur la base d'un salaire au Smic soit 1 219€ mensuels. 
"Notre métier est épuisant aussi bien physiquement que mentalement. Nous demandons donc à ce que dans la même entreprise il n'y ait pas de traitement inégalitaire.Tous les salariés doivent avoir la même prime, y compris les employés administratifs qui sont exclus de l'aide. C'est à l'employeur de rajouter la différence pour atteindre 1500€.", déclare la secrétaire nationale STC. 

Seules les sections syndicales des deux ADMR ont fait un appel à la grève sur les 4 que le STC représente. La CGT 2B et 2A se joindront à la mobilisation du 21 septembre et ont aussi déposé leur préavis.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047