Corse Net Infos - Pure player corse


Précocité historique pour les vendanges 2020 en Corse


Livia Santana le Mardi 18 Août 2020 à 18:51

En Corse comme partout sur le territoire, le raisin est déjà prêt à être récolté. Cette année les vendanges enregistrent une précocité record qui peut compliquer la tâche des professionnels du secteur comme l'explique Philippe Rideau, œnologue du domaine Orenga de Gaffory et du Clos San Quilico à Patrimonio.



Les vignes du domaine Orenga de Gaffory.
Les vignes du domaine Orenga de Gaffory.
- En Corse les vendanges commencent, comment l'expliquez-vous ? 
Cette année encore la récolte du raisin sera précoce. La vigne a poussé très tôt au mois de mars car nous avons eu un hiver très doux. Tout s'est donc accéléré. Il n'y a pas eu cette dormance nécessaire. Dans certains vignobles français où l'on pratiquait la chaptalisation (ajout de sucre pour augmenter le degré d'alcool dans le vins), ce n'est aujourd’hui plus nécessaire car le raisin est suffisamment mûr. On remarque ce phénomène depuis ces dix dernières années à cause du changement climatique. L'année dernière c'était la seule petite exception mais désormais cela sera la norme. Aujourd'hui on termine les récoltes à la date où on les démarrait il y a 25 ans. Dans les prochaines années, on peut très bien penser qu'elles pourraient même débuter fin juillet. 

- Cela est-il problématique ? 
- Nous sommes obligés de suivre la nature. Si le raisin est prêt alors nous devons le récolter car on doit être vigilant sur la fraîcheur de celui-ci pour garder une certaine acidité au niveau du goût. En août, les nuits sont encore chaudes, le raisin monte facilement à 30 degrés dans la journée. Il ne faut pas se faire piéger et qu'il soit trop "cuit" par le soleil. Sur le plan technique, les températures sont plus élevées il faut donc que les récoltes démarrent plus tôt et s’arrêtent plus tôt pour que le raisin ne soit pas trop chaud quand nous le pressons. On peut imaginer que dans les prochaines années les récoltes débuteront dans la nuit. 

- Le secteur a-t-il déjà envisagé des solutions pour préserver la fraîcheur du vin ? 
- Oui et elles sont nombreuses. Il y a beaucoup d'expérimentation pour ralentir la maturité du raisin. Par exemple, l'effeuillage de la vigne ou encore l'ombrage. Au niveau national, il y a des recherches sur l'hybridation pour atteindre des variétés plus résistantes mais aussi pour obtenir du raisin qui mûrit moins vite. Cela demande un travail très poussé. Il ne faut pas prendre le risque de changer le goût de nos cépages.

- Le Mildiou (une maladie de la vigne) a souvent impacté les récoltes, aujourd'hui qu'en est-il ? 
- Nous sommes très vigilants quant à l'arrivée d'un nouveau papillon prédateur la "pyrale des agrumes". Cet insecte pond dans les grappes et les fait pourrir. Il faudra le surveiller dans les années à venir. 

- Que nous réserve le cru 2020 ? 
- Une jolie récolte sans excès, en ce qui concerne le domaine Orenga de Gaffory. La qualité du raisin laisse présager une belle année. Il y a du fruit et du goût. 

-L a Covid-19 a-t-il eu une quelconque incidence sur la production 2020 ? 
-Elle a beaucoup impacté nos ventes, on estime qu'elle nous a imputé de 50 000 bouteilles sur la période de mars à mai, sur une production annuelle à 400 000 bouteilles. Pour les vendanges nous avons instauré un protocole Covid-19 dans les vignes pour bien veiller à la distanciation physique.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047