Corse Net Infos - Pure player corse

Pollution plastique autour de la Corse : Pour Mare Vivu "chaque année c'est de pire en pire"


Livia Santana le Dimanche 11 Juillet 2021 à 18:22

Pendant un mois, dix membres de l'association Mare Vivu sillonneront les plages corses à bord de trimarans pour sensibiliser à la pollution plastique en Méditerranée. Leur départ est prévu du port de Bonifacio ce lundi 12 juillet.



La mission Corseacare partira le 12 juillet de Bonifacio. Photo : Mare Vivu.
La mission Corseacare partira le 12 juillet de Bonifacio. Photo : Mare Vivu.
Pierre-Ange Giudicelli et Anthony-Louis Fusella, fondateurs de l'association Mare e Vivu monteront pour la sixième fois ce lundi 12 juillet, sur les trimarans de la mission Corseacare. Au départ du port de Bonifacio, l'équipe de dix jeunes naviguera pendant un mois à la conquête des plages corses pour sensibiliser la population à la pollution plastique. 

Pour la première fois, la mission souhaite intégrer le public dans un nouveau protocole participatif sur les micro plastiques. "On demandera aux gens de nous apporter des morceaux de plastiques trouvés sur la plage pour qu'ils participent à l’échantillonnage", explique Pierre-Ange Giudicelli qui est par ailleurs éducateur milieu marin et Scaphandrier au parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate. Au programme de ce mois sur les côtes de l'île il y aura aussi des ateliers de sensibilisation sur les plages, des projections de films, des conférences et même pour la première fois, la présentation d'une machine de type industriel "low-tech"qui recycle le plastique récupéré sur les plages. 

"Montrer l'invisible"

En 2016, à la création de l'association, les deux amis d'enfance avaient "seulement pour but de ramasser les déchets en mer, c'était un peu à la mode à cette époque", poursuit Pierre-Ange Giudicelli. Au fil de leurs expéditions en mer, ces jeunes scientifiques affinent leurs connaissances.
Et les ambitions de Mare vivu ont grandi vite avec eux.
Aujourd'hui, ils sont une véritable référence scientifique sur la pollution aux micro-plastiques avec un véritable suivi des déchets et des espèces marines.
A la faveur de ce tour de la Corse 2021, ils partent d'ailleurs avec des protocoles pré-établis de ce qu'ils devront récupérer pour continuer leurs études. "Notre message c’est de montrer l’invisible et de mettre en avant des solutions en amont", lance le président de Mare vivu. Lors de ces six années en mer, Pierre-Ange Giudicelli et Anthony-Louis Fusella ont toutefois vu des choses bien visibles et quelques expériences parfois difficiles à digérer. "Tous les ans on se dit qu'on a déjà tout vu en terme de catastrophe dans l'eau. Mais à chaque fois on est surpris, choqués. Je me souviens l'an dernier on est resté "scotché" par une immense nappe de pollution à Porto". 

Pour faire passer le message au plus grand nombre, les bénévoles seront accompagnés d'un réalisateur professionnel qui filmera leur périple pour en sortir un contenu de sensibilisation percutant. 

La machine Low-tech présentée à Calvi.Photo : Mare Vivu
La machine Low-tech présentée à Calvi.Photo : Mare Vivu














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047