Corse Net Infos - Pure player corse

Plan Avenir Montagne : Trois territoires corses sélectionnés pour mettre en place un tourisme plus durable


Nicole Mari le Dimanche 17 Octobre 2021 à 20:24

Trois territoires corses - les ComCom de l’Alta Rocca et de Celavu Prunelli en Corse du Sud, et le duo ComCom Castagniccia-Casinca /Costa Verde en Haute-Corse - font partie des 32 premiers lauréats du dispositif « Territoires d’avenir montagnes ingénierie ». Les lauréats pourront bénéficier d’un financement, à hauteur de 60 000 € par an pendant 2 ans, et d’un accompagnement ingénierie pour mettre en œuvre un projet de développement vers un tourisme plus durable et plus diversifié.



L’annonce a été faite, le 8 octobre dernier, par le Secrétaire d’État chargé de la ruralité, Joël Giraud, lors du Conseil national de la montagne. LAlta Rocca, la Castagniccia-Casinca/Costa Verde et le Celavu Prunelli ont été sélectionnés pour bénéficier du dispositif « Territoires d’avenir montagnes Ingénierie » dans une première vague de 32 lauréats répartis sur les massifs de métropole et d’Outre-Mer. Ces territoires ont répondu dans un délai très court, quelques jours à peine, à un premier appel à candidatures qui s’est clos le 31 août et qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’investissement pour le tourisme en montagne, présenté par le Premier ministre, le 27 mai dernier. Ce plan, intitulé « Avenir Montagnes », est doté de 650 millions € et décline 14 mesures autour d’une ambition forte : construire un modèle touristique à la fois plus diversifié et plus durable pour les territoires de montagne. « Á travers ce nouveau programme, nous proposons aux acteurs de la montagne une offre sur-mesure pour répondre aux besoins concrets et spécifiques de ces territoires. Cet accompagnement permettra notamment aux élus de développer des projets de revitalisation des sites et stations pour un tourisme durable réparti sur les 4 saisons », explique Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.
 
Un soutien technique et financier
Parmi ces 14 mesures, le programme « Avenir Montagnes Ingénierie » s’adresse à une soixantaine de territoires de montagne, désireux de repenser leur stratégie de développement avec un objectif clair : « une offre touristique diversifiée, toutes saisons, durable, respectueuse de la biodiversité et des paysages, sobre en ressources naturelles et foncières ». Il est piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) avec le soutien de la Banque des Territoires et de partenaires comme Atout France et France Mobilités. Les territoires sélectionnés bénéficieront d’un financement, à hauteur de 60 000 € par an pendant deux ans, mais aussi d’un chef de projet chargé de suivre la conception, la mise en œuvre et la réalisation du projet de développement touristique choisi. Pour chaque chef de projet, la Banque des Territoires mettra à disposition un accompagnement méthodologique au management afin d’accélérer la mise au point et l’organisation par l’accès à un marché d’assistance technique spécifiquement dédié. « Les territoires de montagne constituent des territoires à forts enjeux, confrontés à des mutations majeures de leur environnement. Nous les accompagnons dans leurs projets de transformation et de revitalisation, en ingénierie comme partenaire du Programme Avenir Montagnes Ingénierie, et en financements, notamment au travers de nos contributions au Plan de Relance du tourisme », précise la Banque des Territoires.
 
Une seconde vague
L’idée est de donner aux territoires sélectionnés toute une panoplie d’outils d’aide à la décision et de vérifier la conformité des projets avec les objectifs du programme. Les lauréats intègreront la communauté « Avenir Montagnes », une sorte de club des territoires qui vise à favoriser le partage d’expériences entre territoires et entre massifs. « Les 32 territoires lauréats de cette première vague vont pouvoir bénéficier d’un accompagnement pour accomplir les projets qu’ils ont présentés. Ces projets sont structurants et amélioreront autant la vie des habitants que l’expérience des touristes », déclare Joël Giraud. Le ministre a signé la première convention du programme avec le projet « Sentiers des grandes itinérances » des départements de l’Ain, du Doubs et du Jura. Ce projet permettra, notamment, la mise en place d’un système d’aménagement expérimental d’aires de convivialité, de bivouac et de chalets-refuges tout au long du parcours d’itinérance transjurassienne. Les trois territoires corses, qui ont fait valoir leurs atouts et leurs potentialités en termes de tourisme de montagne, de paysage et de sentiers de patrimoine, vont pouvoir commencer à travailler. Dans la foulée, le ministre a lancé l’appel à candidatures pour la seconde vague en vue d’une sélection d’une trentaine de nouveaux lauréats d’ici à mi-février. « J’incite réellement les territoires, qui ne l’ont pas encore fait, à participer à l’appel à candidatures pour la seconde vague ». Le retour des candidatures est attendu pour le 15 décembre prochain.
 
N.M.
 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047