Corse Net Infos - Pure player corse

Passation de pouvoir à l’Office du Développement Agricole et Rural de Corse


Livia Santana le Lundi 5 Juillet 2021 à 19:09

Avec beaucoup d'émotions Lionel Mortini, ancien président de l'Odarc a cédé sa place à Dominique Livrelli ce lundi 5 juillet devant tous les agents de l'office. L'ancien élu, territorial maire de Belgodère entend tout de même poursuivre son combat en faveur de l'agriculture corse.



Lionel Mortini, passe la présidence de l'Odarc à Dominique Livrelli.
Lionel Mortini, passe la présidence de l'Odarc à Dominique Livrelli.
"Ce n'est pas parce que nous avons perdu que nous devons partir comme des voleurs", lance Lionel Mortini. 

C'est inédit : à l'Office du développement agricole et rural de la Corse (Odarc) à Bastia, l'agriculteur balanin a cédé sa place devant tous les agents de l'office au nouveau président élu à l'Assemblée de Corse, Dominique Livrelli. C'est non sans émotion que le maire de Belgodère, troisième sur la liste de Corsica Libera aux territoriales mais qui ne figurait pas dans l'alliance avec le PNC, a tenu à remercier tous ses collaborateurs qui ont oeuvré durant trois ans, en faveur de l'agriculture corse. Ce dernier a d'ailleurs tenu à souligner l'action accomplie lors de sa mandature notamment en faveur de l'autonomie alimentaire : "Nous ne sommes plus dans l'attente, à baisser les bras. Nous nous levons et nous allons construire un pays (...) Nous avons une politique, elle est claire c'est celle de nourrir un peuple sur sa terre et de faire de la valeur ajoutée à l'export". 

Si son mandat, fut assez bref et entrecoupé par la pandémie de Covid-19, Lionel Mortini se félicite tout de même d'avoir réorganisé l'outil de développement et "changé les objectifs" de la politique menée par l'Office. De son côté, Dominique Livrelli reconnaît l'effort fourni et assure qu'il poursuivra le travail mené par son successeur : "Lionel Mortini a initié un changement radical. Il a créé un sillon, il y a planté des graines et je m'emploierai à faire germer ces graines." 

Poursuivre le changement 

Et les chantiers débutés, d'autres inachevés sont nombreux. Lionel Mortini appelle le nouveau président à en finir avec "la politique mortifère des droit à paiement de base (DPB)", qu'il a longtemps combattue.

Selon le Balanin, il faudra que Dominique Livrelli s'attelle également au problème des faibles pensions des éleveurs qui partent à la retraite. Il aura aussi à continuer d'enrichir le pôle de recherche pour le développement d'espèces végétales Corsic’Agropôle et à poursuivre des projets comme celui de la reproduction caprine à Altiani débuté en avril dernier. La construction pour les éleveurs insulaires d'un pôle viande en plaine orientale devrait aussi sortir de terre sous cette nouvelle mandature. 

Dans les semaines et les mois prochains, le nouveau président affirme qu'il ira à la rencontre des éleveurs, des filières et des syndicats pour "discuter avec eux"

On écoute les deux hommes















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047