Corse Net Infos - Pure player corse

Malgré le confinement, une fête clandestine à Vescovato attire plus d’une centaine de personnes


La rédaction le Dimanche 18 Avril 2021 à 13:10

Samedi 18 avril, les gendarmes sont intervenus pour mettre fin à une fête clandestine réunissant près de 120 personnes à Vescovato. Une personne a été interpellée et placée en garde à vue après des heurts avec les forces de l'ordre.



Screenshot de l’invitation reçue sur Snapchat. Même si les rassemblements festifs sont interdits les invitations à des soirées clandestines se multiplient sur les réseaux sociaux.
Screenshot de l’invitation reçue sur Snapchat. Même si les rassemblements festifs sont interdits les invitations à des soirées clandestines se multiplient sur les réseaux sociaux.
Le confinement, le couvre-feu de 19 heures et l'interdiction de se réunir en nombre n'ont visiblement pas inquiété les participants de la soirée clandestine qui s'est tenue ce samedi 17 avril  dans un lieu escarpé, en extérieur, sur la commune de Vescovato. Vers minuit, les gendarmes avertis par un riverain ont rejoint le lieu de la "fête" située en pleine nature, à proximité d'une rivière. "A leur arrivée les forces de l'ordre ont été visées par un jet de cocktail molotov et de plusieurs bouteilles" - indique le parquet de Bastia.
Mais en raison de la configuration dangereuse des lieux, plutôt que de répliquer, les militaires ont rebroussé chemin et attendu la fin de la fête à proximité de la route qui menait à l'endroit où la soirée avait eu lieu pour y mener un contrôle d'envergure lors duquel les 130 participants ont été verbalisés. "Tous les participants, parmi  lesquels il y avait de nombreux mineurs, ont été controlés par les gendarmes et la personne qui avait jeté le cocktail molotov a été interpellée et placée en garde à vue pour des violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" - précise le procureur de la République Arnaud Viornery qui a ouvert une enquête pour « violences sur personnes dépositaire de l'autorité publique ».  
Le parquet pourrait également ouvrir une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui" en raison de la configuration des lieux de la fête. 

Le préfet de Haute-Corse François Ravier condamne ce rassemblement clandestin, ces "comportements graves et irresponsables" et salue la "permanence de l'action des Gendarmes, leur sang froid et leur efficacité".














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047