Corse Net Infos - Pure player corse


Maintien du statut de DPS pour Ferrandi et Alessandri : l'appel au rassemblement de l'Ora di u ritornu et de la LDH


Julia Sereni le Mercredi 30 Décembre 2020 à 17:58

Ce mercredi 30 décembre, les deux associations se sont rassemblées devant la préfecture à Ajaccio afin de protester contre le sort fait par l'État à Alain Ferrandi et Pierre Alessandri. Elles en appellent à la mobilisation le 9 janvier prochain.



La ligue des droits de l'homme et l'ora di u ritornu devant la préfecture d'Ajaccio ce mercredi 30 décembre.
La ligue des droits de l'homme et l'ora di u ritornu devant la préfecture d'Ajaccio ce mercredi 30 décembre.
« Non à la prison à vie ! » c’est la revendication portée ce mercredi 30 décembre par André Paccou, représentant de la Ligue des droits de l'homme en Corse et Thierry Casanova du collectif « L’ora di u ritornu ». Les deux hommes s’élèvent contre le rejet par le Premier ministre de la demande de levée du statut de Détenu particulièrement surveillé (DPS) de Pierre Alessandri et d’Alain Ferrandi, condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Erignac et détenus sur le continent depuis 21 ans. Une réponse de l’État qui compromet toute possibilité de rapprochement en Corse. Or, « sans rapprochement, il n’y a pas de possibilité de réinsertion » souligne André Paccou.
 

« Nous dénonçons une décision d’exception qui va à l’encontre du droit » s’insurge Thierry Casanova. « Un Premier ministre se permet de rejuger les actes déjà jugés par la cour d’assises antiterroriste » renchérit André Paccou. Pour les deux associations, cette décision « pose le principe de la prison à vie au nom d’une dangerosité démentie ». Démentie, car « cela fait 7 900 jours qu’Alain et Pierre sont emprisonnés, et ils ne posent pas de problèmes » précise le représentant de la ligue des droits de l’homme. « C’est pourquoi nous parlons de raison d’État » posent les deux hommes, qui ne comptent pas en rester là.
 

« Nos efforts d’écoute et de discussion durant trois ans n’ont servi à rien » déplore Thierry Casanova. « C’est inacceptable et nous allons nous battre ». Un courrier devrait être adressé dans les prochains jours au Premier ministre Jean Castex « pour demander des explications ». En parallèle, les deux associations en appellent à un mouvement citoyen : « Ce n’est pas l’affaire des nationalistes ou de la famille d’Alain ou de Pierre, c’est une affaire qui nous concerne tous » indique André Paccou. Aussi, un rassemblement sera organisé le 9 janvier prochain devant la préfecture d’Ajaccio, juste avant la reprise des débats à l’Assemblée nationale et au Sénat « car nous souhaitons que les parlementaires puissent se saisir de cette question » précise Thierry Casanova.




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047