Corse Net Infos - Pure player corse



Louis Pozzo di Borgo nouveau président de la Communauté d’Agglomération de Bastia


Philippe Jammes le Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:25

Ce vendredi soir se tenait au théâtre de verdure du Mantinum à Bastia, l’élection du président de la CAB, Communauté d’Agglomération de Bastia. Sans surprise, seul candidat, Louis Pozzo di Borgo a été élu.




C’est en 2001 qu’a été créée la CAB, succédant au District Urbain (créé en 1966) qui ne comprenait alors que 3 communes : Bastia, Ville di Pietrabugno et Furiani. Ce n’est qu’en 1969 que les deux autres communes, Santa Maria di Lota et San Martino di Lota, les rejoignaient. 5 communes aujourd’hui répandu sur 68 km² et regroupant 60 134 habitants. Le Conseil communautaire comprend 40 conseillers * : 20 pour Bastia (15 issus de la majorité, 4 pour Jean-Sébastien de Casalta et 1 pour Julien Morganti), 9 pour Furiani, 5 pour Ville di Pietrabugno, 4 pour San Martino di Lota et 2 pour Santa Maria di Lota.


C’est le doyen du Conseil, Jean-Jacques Padovani, qui a présidé la séance à laquelle s’était joint un large public. Juste avant l’élection du président, Michel Rossi, maire de Ville di Pietrabugno a souhaité revenir sur sa mise à l’écart par les 4 autres communes il y a quelques semaines. « Les élus de Ville ne participeront pas au vote » déclarait Michel Rossi qui a dénoncé l’attitude des élus de ces 4 communes, contraire à un discours d’Edmond Simeoni voila quelques années. Sur les quarante inscrits, seuls participeront au vote 31 élus, les 4 élus de la liste Jean-Sébastien De Casalta ne prenant pas part au vote.
Sur 31 votants, Louis Pozzo di Borgo a recueilli 30 voix. Il y a eu un bulletin blanc.


« C’est un grand honneur pour moi, en cette dernière étape d’un processus démocratique qui a été très long. » déclarait Louis Pozzo di Borgo. «Il y a eu du gâchis sous la mandature précédente. On doit en tirer les leçons. Dès ce soir doivent être créées les conditions pour que la CAB soit en ordre de marche. Une CAB au service des 5 communes, au service des femmes et des hommes qui y vivent. Un nouveau chantier est en cours et il faut une équipe soudée et je souhaite travailler dans le consensus, avancer sans blocage. Il faut insuffler un dynamisme pour développer les communes. Nos actions doivent être basées sur le développement économique pour que notre territoire soit attractif. La CAB ne doit être ni en dessous,  ni au-dessus des autres institutions. Elle doit travailler aux cotés des autres collectivités. Nous allons faire une feuille de route qui sera débattue par le conseil communautaire. Parmi les grands projets, déjà celui qui touche aux déchets. Nous allons mettre en adéquation notre politique des déchets avec celle de la CdC. Autre axe important, l’ouverture avec d’autres territoires, du Cap à la Marana Golo,  sans oublier le Nebbiu et la Conca d’Oru,  pour pouvoir rivaliser avec la CAPA. On va donc proposer une grande agglomération en respectant les spécificités de chaque territoire. Le challenge est immense ».
Le nouveau président concluait son discours en rendant hommage au maire de Furiani, Michel Simonpietri « qui m’a fait faire le grand saut en politique ».

Après l’élection du président, ont suivi celles des vice-présidents. Le chiffre de 5 était adopté à mains levées. Des élections là aussi sans surprises :
1er vice-président : Pierre Savelli (30 voix pour – 1 bulletin blanc)
2ème vice-président : Guy Armanet (31 voix sur 31)
3ème vice-président : Michel Simonpietri (31/31)
4ème vice-président : Marie-Hélène Padovani (31/31)
5ème vice-président : Gilles Simeoni (30/31 – un bulletin blanc).

A la suite de cette élection, Jean Zuccarelli, élu de l’opposition (liste JS De Casalta) souhaitait prendre la parole.
«Je met 3 réserves à cette élection. La 1ère c’est que nous avons déposé un recours en annulation de l’élection municipale de Bastia pour diverses infractions. Nous sommes ensuite en désaccord avec cette élection de ce soir et nous soulevons une protestation. Et cela n’a aucun caractère personnel. Une protestation car la commune de Ville di Pietrabugno a été écartée. Cela ne s’est jamais produit par le passé et c’est contraire à l’esprit communautaire. Ça va même à l’encontre de votre discours. Où est la démocratie ? Où est l’ouverture ? Cela entache l’élection du bureau. Nous sommes très loin de la révolution démocratique que vous prônez. Enfin, au-delà des qualités qui sont les vôtres, on élit un président hors de Bastia. Cela vient au terme d’une série de vexation de notre ville. Nous attendons des signaux positifs, or le signal émis n’est pas le bon car la CAB a souffert de déclassement lié à la paralysie de la mandature précédente. Après 6 mois d’immobilité totale, il faut redresser la tête. Et on a un problème financier grave».
A cette prise de parole le nouveau président devait répondre : «Les lendemains sont difficiles ! On ne veut pas de votre passé, on veut un futur pour Bastia. Et vous vous trompez d’hémicycle, vous êtes ici à la CAB et vous tenez des propos de campagne électorale. A propos de Ville di Pietrabugno, je vous rappelle que le maire n’a pas voulu nous rejoindre et a donc clairement choisi de quitter la majorité. Sa représentation n’est pas remise en cause pour autant. Il appartient à ses élus, lors des prochains débats, de dire si ils se reconnaissent dans notre projet »

Après cette joute orale, le président a rappelé la charte de la CAB aux élus puis a annoncé le calendrier prévisionnel pour juillet. Prochaines réunions les 24 et 29 juillet. A 9 heures. Le nombre de vice-président sera sans doute porté ensuite à 12, une fois le projet présenté en Conseil communautaire.
 
*Les 40 conseillers communautaires
Bastia (20) : Pierre Savelli – Christelle Timsit – Serge Linale – Emmanuelle De Gentili – Jean-Louis Milani – Mattea Lacave – Gilles Simeoni – Leslie Pellegri – Paul Tieri – Lind Piperi – Jean-Joseph Massoni – Carulina Gonzalez-Colombani – Gérard Romiti – Ivana Polisini – Philippe Peretti – Jean-Sébastien de Casalta – Françoise Vesperini – Jean Zuccarelli – Hélène Salge – Julien Morganti.
Furiani (9) : Pierre-Michel Simonpietri – Marie-Dominique Giamarchi – Louis Pozzo di Borgo – Christine Malafronte – Jacques Biaggini – Florence Lombardo – Gilles Battesti – Marie-Christine Bertolucci – Pierre-Baptiste Simoni.
Ville di Pietrabugno (5) : Michel Rossi – Emma Mussier – Jean-Michel SAvelli – Jeanne Callier-Veyres – Emmanuel Petri-Guasco.
San Martino di Lota (4) : Marie-Hélène Padovani – Jean-Jacques Padovani – Thérèse Lorenzi – Bruno Polifroni.
Santa Maria di Lota (2) : Guy Armanet – Martine Perfettini .
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047