Corse Net Infos - Pure player corse


Les plaisanciers autorisés à naviguer ? Pas sûr…


Jean-Paul-Lottier le Vendredi 15 Mai 2020 à 15:49

Les plaisanciers sont partagés entre stupeur, incompréhension et colère. Après avoir salué l'annonce du Premier ministre donnant son feu vert pour une reprise d'activités, ils ont dû vite déchanter après le décret du 11 mai prolongeant l'état d'urgence sanitaire




Photosd Eyeinfinity Prod
Photosd Eyeinfinity Prod

Alors que l’ensemble de la communauté nautique avait salué jeudi dernier, l'annonce  du  Premier Ministre Edouard Philippe de la levée des arrêtés d’interdiction de la navigation de plaisance, il a fallu rapidement déchanter avec la découverte du décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de COVID-19 dans le cadre de l'état d'état d'urgence sanitaire, interdisant la plaisance et les activités nautiques.
Celles-ci, au même titre du reste que l'accès aux plages, plans d'eau et lacs, ne pourraient être autorisées localement que par le préfet de département sur demande du maire.


A cette situation pour le moins ubuesque, la Fédération des Industries Nautiques a rapidement réagi par la voix de son président qui a adressé au Premier ministre un courrier .
Dans celui-ci, après avoir rappelé ses propos  lors de son intervention du 7 mai  avec la perspective pour bon nombre de français de retrouver dès le 11 mai "un peu de liberté qui leur a tant manquée durant ces longues semaines  de confinement" .
Et d'ajouter :
" A la suite de votre intervention, nous avons pris l'attache de vos collaborateurs qui ont confirmé  la demande que portait notre Fédération depuis plusieurs semaines : la liberté de naviguer était rendue, au même titre que celle  d'aller et venir sur le plan terrestre. Des instructions ont été depuis adressées et relayées par certaines préfectures maritimes et ce dès le 7 mai . L'ensemble de la communauté nautique a salué cette annonce.
Cependant, la parution le 12 mai du décret en date du 11 mai  2020 prescrivant les  mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de COVID-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire sème le doute et l'incompréhension.
D'abord l'article 9 de ce décret  vise spécifiquement l'interdiction des activités nautiques et de plaisance.
Jusqu'alors les seules restrictions évoquées dans votre discours , concernaient les plages, les lacs et plans d'eau.
Pourquoi un tel revirement?
(...) Cette reprise  est essentielle  pour la filière nautique (...).
Aujourd'hui, l'ensemble de l'industrie nautique est dans l'attente d'une réponse claire et précis
e".


En attendant, les plaisanciers restent à terre, dans l'attente de la levée de cette privation qui s'ajoute aux 55 jours de confinement.
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047