Corse Net Infos - Pure player corse

Les élèves de l'école Amadei de Bastia créent un MOOC sur le climat


Philippe Jammes le Mercredi 13 Octobre 2021 à 21:30

Les élèves d'une classe de CE2 de l'école François-Amadei de Bastia, classée en réseau d'éducation prioritaire, viennent de créer le premier Mooc destiné aux enfants sur le thème de l'atmosphère et du climat. Son intitulé «Soyez polis avec l'atmosphère»*.



Un MOOC (Massive Open Online Course) est un parcours de formation en ligne gratuit. Il regroupe des vidéos, du contenu texte, des forums de discussions et permet de valider ses acquis avec des exercices. Ce mercredi dans les locaux d’OPRA à Paese Novu a eu lieu le lancement officiel de ce Mooc made in corsica, le 1er réalisé par des enfants, pour des enfants. Un lancement en présence des partenaires et avec en visio Jean Jouzel, climatologue membre du Giec et prix Nobel de la paix, François Taddei, directeur du CRI, Centre de Recherches Interdisciplinaires, Delphine Grinberg, conceptrice d'expositions à la Cité des Sciences à Paris et Julie Benetti, rectrice de Corse.


4 chapitres consacrés à l’atmosphère et au climat
Le parcours de ce Mooc est constitué de 80 minutes de vidéos, entièrement jouées par les élèves « Youtubeurs du climat », réparties dans 4 chapitres. Découverte de l'atmosphère, météo, climat, effet de serre, changement climatique et paléoclimats, qu'est-ce que la pollution, la pollution atmosphérique ? et partir des problèmes pour aller vers les solutions
Ce projet a été réalisé de septembre 2020 à juin 2021 dans le cadre d'un projet de classe de CE2 de F-Amadei à Paese Novu, encadré par Philippe Frasseto, et de scientifiques mentors.
«Ce Mooc permet d'aborder la question climatique sous un angle rigoureusement scientifique » explique Philippe Frasseto. « Ce choix se justifie par la nécessité pour les enfants de questionner, de découvrir, de comprendre les mécanismes à l’œuvre dans le changement climatique et les enjeux qui y sont liés. Les générations futures doivent s’emparer de ce dossier ». 


Les contenus du Mooc et le parcours de formation sont rigoureux, à jour et validés par des chercheurs de haut niveau. « L’objectif est que les jeunes élèves puissent acquérir des connaissances sur ce sujet en évitant l’ignorance, le déni ou l’approche biaisée et souvent anxiogène véhiculée par les médias sociaux » précise encore Philippe Frasseto.
Le projet s’est appuyé sur un partenariat avec l’Institut Pierre Simon-Laplace (I.P.S.L), un organisme de recherche qui regroupe neuf laboratoires et mille quatre cent scientifiques travaillant dans les différents domaines liés à l’étude de l’atmosphère.
Trois chercheurs ont assumé le mentorat du projet
Camille Risi, chargée de recherche au CNRS spécialiste de l’atmosphère et du climat, qui travaille au laboratoire de météorologie dynamique (LMD) de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL). Outre son travail de chercheuse, elle est particulièrement intéressée par l’approche expérimentale auprès des jeunes publics.


Myrto Valari polytechnicienne, physicienne chercheuse au laboratoire de météorologie dynamique de l’Institut Pierre Simon Laplace. Spécialiste des questions relatives à l’atmosphère et aux polluants atmosphériques (naturels et anthropiques).


François Dulac, chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement de l’Institut Pierre Simon Laplace, CEA-CNRS-UVSQ, habitué à intervenir auprès de publics scolaires.
Ces trois chercheurs, des climatologues de haut niveau, Valérie Masson Delmotte et Jean Jouzel, ont participé à la construction de ce parcours de formation en quatre chapitres qui constituent l’architecture du Mooc.


« Le concept pédagogique était de produire avec des élèves des contenus de formation pour d’autres jeunes apprenants. C’est un projet innovant car il n’existait pas à ce jour de Mooc pour les classes ou les enfants du niveau école primaire, encore moins fait avec des élèves » souligne encore l’enseignant. Ainsi des classes, ou des enfants, pourront suivre ce parcours de formation en ligne, validé par l’obtention d’un « Diplôme » au nom de la classe, ou de l’élève, ayant suivi le Mooc et attestant de sa réussite globale aux différents chapitres. «C’est un certificat de politesse avec l’atmosphère » souligne encore Philipe Frasseto.


Air, eau, photosynthèse...
La première partie du parcours de formation concerne directement les programmes de l’école élémentaire : qu’est-ce que l’air, a-t-il une forme, une masse ? Comment respirent les plantes ? La photosynthèse, les états de l’eau, le cycle de l’eau. En s’appuyant sur les éclairages fournis dans les vidéos, les infographies et les animations sur la plateforme du Mooc, les enfants inscrits devront répondre à des questions sur ces thèmes sous forme de QCM. Pour les élèves de CE2 qui ont réalisé le Mooc, les mathématiques ont été partout présentes dans le parcours de formation : notion de moyenne, de pourcentage, mesure de masse, de capacité, de volume…. Des notions en espace et temps ont également été convoquées : les différents climats du globe, les océans, les continents, la différence entre météo et climat, les grandes variations climatiques au cours des âges...  A noter aussi l’aspect langue orale qui est central dans ce projet puisque ce sont les élèves eux-mêmes qui présentent les notions dans les vidéos du Mooc. Enfin,  des aspects importants en EMC (Éducation morale et civique), liés aux objectifs de développement durable des Nations Unies, sont abordés dans le quatrième et dernier chapitre intitulé « Des problèmes vers les solutions ». Pour l'élaboration de ce chapitre, la classe a reçu l'aide de Delphine Grinberg, auteure et conceptrice d’expositions scientifiques pour la jeunesse à la Cité des Sciences et au Palais de la découverte. Une résidence de 5 jours de Delphine Grinberg s’était déroulée, sous l’œil de CNI,  à l’école François Amadei du 17 au 22 mai 2021.


Un partenariat avec l’association OPRA 
Pour la logistique le projet a reçu l’aide de l’association OPRA qui jouxte d’ailleurs l’école Amadei. «Nous nous sommes  occupés de tout ce qui est logistique » explique Françoise Huguet, directrice d’OPRA à Paese Novu, «demandes de subventions à la CdC et à la Caf, mise en lien des partenaires, prises en charge des invités. Notre FAB Manager, Gérard Bandini a de son coté créé la plateforme support du MOOC ».
 
Et les enfants, qu’ont-ils retenu de cette expérience?
« Ce travail était très intéressant car nous enfants on vient en aide à d’autres enfants » déclare tout sourire Livia
« On a appris plein de choses et pas que la science. Il y a eu beaucoup de matières. On les a expliquées aux autres enfants dans notre langage » ajoute Wiaam.
« On a appris ce qu’était le cycle de l’eau, la météo,  la pollution. Il ne faut plus polluer sous peine d’un avenir grave » s’exclame Hamza.
« On a découvert que la terre allait mal. Avant ce mooc  j’étais simple citoyen, aujourd’hui je suis acteur de la vie citoyenne » déclare Roméo.
« On a encore quelques années pour sauver la planète, si les humains s’y mettent » se veut optimiste Baptiste.   
    
*Le titre «Soyez polis avec l’atmosphère » est inspiré du poème «Soyez polis» de Jacques Prévert.
 

Les élèves de CE2 de l'école François Amadei  auteurs de ce MOOC sur le climat.
Les élèves de CE2 de l'école François Amadei auteurs de ce MOOC sur le climat.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047