Corse Net Infos - Pure player corse

Le terrain pour la réalisation d'une salle de spectacles officiellement cédé par la Ville de Calvi à la Communauté de Communes


Jean-Paul-Lottier le Vendredi 19 Février 2021 à 07:21

Le débat d'orientation budgétaire 2021 et de nombreuses questions étaient à l'ordre du jour de ce premier conseil communautaire de la la Communauté de Communes Calvi-Balagne qui s'est tenu ce jeudi 18 février



Premier conseil communautaire Calvi-Balagne de l'année  (Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol
Premier conseil communautaire Calvi-Balagne de l'année (Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol

Le premier conseil communautaire de Calvi-Balagne s'est tenu ce jeudi à 18 heures dans les locaux du Complexe Sportif à Calvi. L'appel effectué, le quorum étant atteint, la séance s'ouvrait par quelques mots du Président de la Communauté de Communes Calvi-Balagne, François-Marie Marchetti, qui souhaitait une bonne et heureuse année 2021 aux maires et délégués communautaires.
Le président Marchetti soumettait à  l'approbation du conseil le  procès-verbal de la séance du  16 décembre 2020 avant d'annoncer que la question à l'ordre du jour pour l'élection du 4e vice-président était retirée.
Comme chaque année, avant le vote du Budget Primitif, obligation est faite au conseil communautaire d'avoir un débat d'orientation budgétaire. Ce débat n'étant pas soumis au vote, les délégués ont eu tout le temps pour lire ce rapport, sans pour autant avoir à interpeller le président sur celui-ci.
Jérôme Sévéon, conseiller d'opposition de Calvi intervenait toutefois sur la question de la gestion en régie des sentiers de randonnées pédestres et sur leur entretien du secteur de Calvi Balagne décidée en novembre 2020. 
François-Marie Marchetti apportait toutes les réponses souhaitées, avec notamment la création d'une commission avant de soumettre une modification  technique du plan de financement pour la création d'un bureau touristique à Aregnu.
Plusieurs fois évoquées dans ces colonnes la réalisation de la salle de spectacles Calvi-Balagne à l'entrée de la pinède de Calvi était à nouveau au centre des débats.
Comme prévu, la cession de terrains appartenant  à la commune de Calvi, au profit de la Communauté de Communes pour la réalisation de cette structure tant attendue était à l'ordre du jour.

Le désaccord de l'opposition
Jérôme Sévéon prenait la parole pour rappeler les désaccords de son groupe "Calvi in core" sur ce projet, soulignant l'investissement important à faire et dénonçant le choix de l'emplacement tout comme  l'absence de réponse concernant les campings ...
François-Marie Marchetti revenait une énième fois sur ce dossier, sur la vocation à l'origine de ce projet, sur les deux annulations de celui-ci  pour finalement en arriver à cette dernière mouture revue à la baisse.
Dans ce contexte, même si ce n'est pas vraiment ce qu'il souhaitait à la base, le président Marchetti se félicitait de cette cession de terrains par la Ville de Calvi et de l'économie que cela engendrait. Pour ce qui est des places de parkings là aussi François-Marie Marchetti avançait des arguments à prendre en compte.


Un projet de Centre Culturel qui remonte à ... 14 ans !
Ange Santini, Maire de Calvi tenait lui aussi à réagir après cette intervention de l'élu d'opposition calvais "Cela fait 14 ans que ce projet est dans les tuyaux, à cheval sur 3 mandatures et que ça a démarré en 2007. Je rappelle au passage, car on est jamais aussi bien servi que par soi-même,  que si vous êtes ici ce soir au complexe sportif Calvi-Balagne et si nous avons aussi eu  l'intention de construire un complexe sportif, c'est parce que des financements ont été arrêtés (PEI Contrat projet Etat-Région) en 2004 et 2010, d'où l'intérêt d'avoir des hommes forts à la Région au cours des précédents Exécutifs.
Lorsque nous avons créé cette com com en 2003, trois objectifs se détachaient:  traitement des déchets, dont on peut aujourd'hui se féliciter, la création d'un complexe sportif. Nous y sommes et, de mémoire à l'époque sur les 14 communes, l'unanimité s'était faite sur la réalisation d'une piscine et non sur un stade sportif. On a avancé et enfin le 3e objectif était le Centre Culturel. L'ancien Maire de Montegrosso, Joseph Emmanuelli avait insisté alors pour dire que ce Centre culturel devait être réalisé sur la commune de Calvi, donc il a fallu trouver un terrain sur la commune du chef-lieu d'arrondissement".


Le maire de Calvi rappelait que d'autres terrains avaient été pressentis avant le choix de celui-ci à l'entrée de la pinède et de l'entrée de la ville : " Nous estimons pour notre part en tout que cette mise à disposition , 14 ans après le lacement de l'objectif doit permettre dans les 2 à 3 années à venir d'avoir enfin pour le bassin de vie de Calvi un Centre Culturel qui ,pourra aussi accueillir quelques séminaires. C'est important pour la Balagne et pour notre Pôle Touristique".
Sur ce projet, les deux membre de Calvi in Core", le maire de Montegrosso et celui de Lavatoggio se sont abstenus.



Élargir le dispositif  expérimental de  mise en place de la redevance d'enlèvement des ordures ménagères à Calenzana et Moncale,

A noter également qu'il y a eu un échange de terrains entre la Ville de Calvi et la CCCB à la ZA de Cantone. Toujours à propos de la ZA de Cantone il a été décidé la signature de marchés publics pour la mise en sécurisation du site (vidéo surveillance, barrières...)
Le président Marchetti proposait ensuite  d'élargir le dispositif  expérimental de  mise en place de la redevance d'enlèvement des ordures ménagères aux communes de Calenzana et de Moncale, ce qui a provoqué un nouveau débat très animé, avec des prises de paroles de Pierre Guidoni, maire de Calenzana, Vice-Président du Syvadec, louant les efforts de la com com Calvi-Balagne, du Maire de Montegrosso Jean-Marc Borri qui a parlé d'équité sociale et de François-Xavier Acquaviva toujours apprécié pour ses interventions sur fond de crise des déchets. La redevance incitative ajoutée à la facture de base permettant aux usagers, de prendre conscience de l'importance du tri mais aussi à  l'interco d'anticiper les disposition du grenelle de l'environnement est revenue dans toutes les discussions.
"Celui qui trie ses déchets paiera toujours moins cher que celui qui ne trie pas" lancera en conclusion François-Marie Marchetti.

Du Syvadec, il en était également question pour l'autorisation de signature du projet de protocole transactionnel et pour l'approbation des modifications statutaires.
Enfin l'ordre du jour était épuisé sur le vote  concernant  la vente d'un lot dans la 3e tranche de la ZA de Cantone.
Comme il a pour habitude le Président Marchetti profitait des questions diverses pour donner quelques informations :  Dématérialisation des documents d'urbanisme dont 447 dossiers sont traités chaque années par le com com, le schéma de randonnées sur le territoire Calvi-Balagne et la mise en place d'une commission, la réalisation d'un boulodrome provisoire au complexe sportif pour permettre aux nombreux boulistes contraints de quitter leur emplacement habituel de poursuivre leur activité en attendant la réalisation d'un véritable boulodrome....






 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047