Corse Net Infos - Pure player corse


Le collectif "Maffia Nò a vita Iè" entendu par le chef du cabinet du Président


Livia Santana le Vendredi 11 Septembre 2020 à 19:09

Le collectif "Maffia Nò a vita Iè", a été reçu ce jeudi 10 septembre par Brice Blondel, le chef de cabinet d'Emmanuel Macron. Après plus d'une heure de discussion, Leo Battesti, fondateur et porte-parole du collectif en ressort très satisfait puisque le gouvernement a annoncé, entre autres, le renforcement des contrôles dans le secteur de l'urbanisme.



Leo Battesti, fondateur et porte-parole du collectif.
Leo Battesti, fondateur et porte-parole du collectif.
A deux jours de l'anniversaire de l'assassinat de Massimo Susini, le collectif "Maffia Nò a vita Iè" a assisté à une réunion de plus d'une heure avec Brice Blondel, le chef de cabinet d'Emmanuel Macron. L'entretien qui devait durer 30 minutes a tourné autour de l'emprise mafieuse en Corse, un sujet que le chef de cabinet semblait "bien maîtriser", selon Léo Battesti fondateur et porte-parole du collectif. 

Lors de cet entretien, les membres du collectif ont pu rappeler au gouvernement, l'objet de leur bataille :  la lutte contre les constructions illégales, les pressions dans le domaine économique, de marchés publics attribués à des entreprises blanchissant de l'argent, de failles dans certains de ses services et du déni d’une large part de la classe politique insulaire face aux pressions mafieuses. "Nous avons clairement demandé au pouvoir régalien de prendre ses responsabilités et nous avons été entendus.",  s'enthousiasme Léo Battesti. 

Dans ce dialogue, le gouvernement a assurer qu'il renforcera les contrôles d'urbanisme et l'emploi des aides de l’Etat au secteur économique en crise. "Emmanuel Macron a presque reconnu officiellement la présence d'un système mafieux sur l'île en utilisant le terme de grande criminalité. Il a aussi parlé de la captation de certains marchés en parlant de réseaux parallèles." , raconte Léo Battesti pour qui cette visite présidentielle s'apparente à une petite victoire. 

A la fin de l'entretien, le collectif a remis un texte synthétisant ses principales propositions. Ses représentants seront reçus dans quelques semaines à Paris par la ministre de la Citoyenneté, Marlène Schiappa et un haut responsable du ministère de l’Intérieur.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047