Corse Net Infos - Pure player corse



Le Smac l'assure : l'abattoir de Ponte-Leccia pourra absorber la demande des éleveurs porcins


Livia Santana le Mercredi 28 Septembre 2022 à 19:11

Paul-Joseph Caitucoli, le président du syndicat mixte de l'abattage en Corse (SMAC) a tenu ce mercredi après-midi à rassurer les éleveurs porcins : la chaîne de Ponte-Leccia pourra bien absorber la demande en abattage dans les prochaines semaines.



Paul-Jo Caitucoli (à gauche) et le Smac ont voulu rassurer les éleveurs porcins.
Paul-Jo Caitucoli (à gauche) et le Smac ont voulu rassurer les éleveurs porcins.
La chaîne de Ponte-Leccia pourra bien absorber la demande en abattage des éleveurs porcins dans les prochaines semaines. C’est ce que a assuré Paul-Joseph Caitucoli, le président du syndicat mixte de l'abattage en Corse (Smac) ce mercredi 28 septembre lors d’une conférence de presse qui avait pour but de mettre fin aux rumeurs qui pourraient conduire les éleveurs porcins à bloquer ce jeudi 29 septembre l’abattoir de Ponte-Leccia.
En effet, depuis quelques semaines, les agriculteurs de la région craignent une restriction du flux de bêtes à abattre juste avant le début de la saison qui débute dans quelques semaines jusqu’au mois de décembre. «
 Nous connaissons les difficultés que peut rencontrer la structure mais nous avons tout mis en œuvre pour absorber la demande. Il y aura un jour de plus d’abattage, trois au lieu de deux, ce qui portera dès le 15 novembre, les capacités à 400 bêtes par jour »,
 assure le président du Smac. 
 
Durant la période Covid l’abattoir de Ponte Leccia, qui emploie 12 personnes, absorbait jusqu’à 200 bêtes par jour, mais en accord avec la direction des services vétérinaires, l’abattage a été limité à 80 têtes. A présent, les deux parties sont tombés d’accord sur 120 à 130 bêtes par jour. « Cela permet de travailler à l’amélioration aussi bien du bien-être animal mais aussi des employés et de la santé alimentaire du produit final », poursuit Paul-Joseph Caitucoli. Toutefois, le président du Smac en est conscient, la structure de Ponte Leccia construite en 2005, n’est plus vraiment adaptée pour la demande croissante notamment chez les porcins puisque chaque année, il y a 10% de plus de porcs à abattre.
Parmi les structures du Smac, les abattoirs de Ponte-Leccia, Cuttoli, Porto-Vecchio, Cozzano et Bastellicaccia ont cumulé en 2021, à eux 5, près de 46 000 bêtes tuées. 
 
Pour faire face à ce nombre important, le syndicat mixte de l'abattage en Corse travaillera, dès la semaine prochaine, en lien étroit avec la Collectivité de Corse à la mise sur pied d'un schéma territorial de l’abattage qui aura pour but de redéfinir les besoins en infrastructures. En amont, Paul-Joseph Caitucoli, qui « comprend les inquiétudes des éleveurs », a décidé d’entamer un tour des territoires à la rencontre des exploitants. 














L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022