Corse Net Infos - Pure player corse


La réponse des élus de la majorité municipale de Calvi à Jérôme Sévéon


Jean-Paul-Lottier le Mercredi 19 Août 2020 à 16:35

A la suite de la lettre ouverte de "Calvi in core" parue en date du 18 août sur CNI et adressée à la majorité et au maire de Calvi, les 23 élus de la Majorité de Calvi ont adressé la réponse suivante



Le Groupe majoritaire de Calvi
Le Groupe majoritaire de Calvi

«  Les 23 élus de la Majorité répondent à Monsieur Jérôme Sévéon sur ses contre vérités et son déni de la démocratie »

« Par voie de presse, le 18 août 2020, soit 17 jours après le Conseil Municipal du 31 juillet, nous avons pris connaissance de votre soutien si tardif à votre colistière Madame Françoise TAPIAS.

Vous évoquez pêle-mêle que des menaces de poursuites judiciaires auraient été proférées a son encontre, vous évoquez une prétendue « attitude anti démocratique et inacceptable », « une dictature de la peur » et vous qualifiez « d'inadmissible le fait d'avoir fait intervenir le Directeur Général des Services » pour prendre la parole.

Ce qui est inadmissible et inacceptable ! C'est que vous ayez choisi le terrain de la polémique et de la provocation sur un non événement, travestissant, encore une fois, la réalité des faits et omettant l'essentiel.

Nous devons aux Calvais de réparer votre oubli. Ce n'est point la demande d'audit qui a suscité les réactions que vous qualifiez « d'anti démocratiques », mais bien les propos infamants voire diffamatoires tenus par votre colistière ainsi que les accusations portées sans fondement dont vous semblez désormais être solidaire.

Nous vous rappelons que Mme Françoise TAPIAS a mis en cause «  la probité et la transparence des responsables publics et administratifs » - dont des Élus et des fonctionnaires. Il s'agit là de graves accusations qui méritent d'être relevées. Se réserver la possibilité de saisir la justice face à de tels propos relèvent du droit légitime et fondamental de tout citoyen et c'est à ce titre, également, que le Directeur Général des Services, outré, a demandé de s'exprimer. La parole lui a été accordée en toute légalité afin de défendre les fonctionnaires.

S'agissant de la proposition d'un audit externe, vous semblez ignorer qu'il est totalement superflu, voire inutile d'y recourir dans la mesure où est intervenu un jugement définitif de la Chambre Régionale des Comptes (que vous qualifiez vous-même d'indépendante »), jugement rendu en toute transparence par une collégialité de magistrats. Vous omettez encore, de préciser que malgré cela, le Maire a soumis cette question au vote du Conseil Municipal, dont le résultat, nous vous le rappelons, reste sans appel :

 

  • 23 voix Contre (Majorité Municipale)
  • 4 voix Pour (Calvi in Core)
  • 2 Abstentions (Anima Calvese)

 

Est-ce bien de cette dictature de la peur et de cette anti démocratie dont vous faites état ?

À la lumière de vos connaissances institutionnelles, nous formons des vœux sincères, pour le bien des Calvais, que vous soient acquises au plus vite, les notions de respect des Lois Républicaines comme celles contenues dans le règlement intérieur du Conseil Municipal.

Votre positionnement systématiquement contre productif semble, à l'évidence, traduire une rancœur chez certains d'entre vous, qu'il est temps désormais, de dépasser.

En démocratie, le Suffrage Universel exprimé dans toute sa diversité doit être respecté ».

Note de la rédaction: Les deux parties s'étant exprimées, nous considérons comme close la polémique. Nous ne publierons plus rien à ce propos.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047