Corse Net Infos - Pure player corse

La Xylella Fastidiosa et la Corse : un accord entre tous les acteurs concernés ou…


Rédigé par le Mardi 10 Septembre 2019 à 19:21

La découverte, récente, de deux oliviers, touchés pour la première fois en France continentale, par la Xylella Fastidiosa Pauca a relancé le débat sur l'une des bactéries les plus dangereuses au monde pour les végétaux. La question n'était pas à l'ordre du jour de la récente réunion de la chambre des territoires de Corse mais sa brûlante actualité à amené François Sargentini, président de l'office de l'Environnement de la Corse, à suggérer à l'Exécutif de Corse de se rapprocher des autorités françaises qui à la faveur d'une double analyse des végétaux suspects recensés en Corse avaient conclu il y a quelques temps que la Xylella n'était pas présente sur l'île. Mais, selon le président de l'office de l'Environnement, l'actualité commande aujourd'hui que la liste des plantes rentrantes en Corse soit plus restrictive. Et que l'île se protège des vecteurs de la Xylellia. L'accord recherché sur ce plan avec les autorités de l'Etat n'a jamais été réalisé. Il a suggéré, dès lors, que les prérogatives contenues dans les modifications législatives permettent au président de l'Exécutif de Corse de proposer au ministère une liste des plantes qui rentreront en Corse... Cela passera auparavant par une concertation avec l'ensemble des acteurs concernés afin de parvenir à un accord. A défaut…




Du débat qui a suivi, de Louis Cesari, pour qui le pire est déjà arrivé, à Pierre Marcellesi, qui s'étonnait de trouver de l'arbousier de Sardaigne en vente à Propriano, en passant par Paul-Jo Caitucoli, qui a préconisé la plus grande vigilance, ou bien encore à Jean Biancucci, qui n'a pas manqué de rappeler l'existence de la pépinière de Castellucio, tout le monde s'est accordé à reconnaître que la vigilance devait être de mise dans notre région qui produit, enfin, ses propres oliviers.
Mais entre les producteurs et les pépiniéristes il importe de trouver le bon compromis. A défaut, comme le suggère François Sargentini dans notre vidéo, la Collectivité de Corse usera des prérogatives dont elle dispose aujourd'hui pour limiter les risques de propagation de la Xylellia Fastidiosa Pauca





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 16:08 Bastia : « La fin de vie, et si on en parlait ? »

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude