Corse Net Infos - Pure player corse

La FCPE et la réforme des rythmes scolaires à Ajaccio


Rédigé par le Mercredi 28 Mai 2014 à 23:18 | Modifié le Mercredi 28 Mai 2014 - 23:20


La FCPE de la Corse-du-Sud s’étonne de la décision de Monsieur le Maire d’Ajaccio de ne pas appliquer la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014.


Elle ne doute pas que, le moment venu, le premier magistrat de la cité impériale exercera ses compétences en matière scolaire comme prévu par la loi. Cependant, elle s’inquiète du trouble et de l’incompréhension que cette annonce provoque chez les parents d’élèves des écoles du primaire.

 La FCPE rappelle que le décret relatif aux rythmes scolaires s’inscrit dans le cadre de la loi sur la Refondation de l'école et qu’il en constitue l'un des premiers actes. Par le vote de cette loi, le Parlement s’est engagé à faire de la jeunesse et de l’éducation la priorité de la Nation.

Par-delà son caractère obligatoire, la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires est avant tout un outil indispensable pour faire réussir tous les enfants et pour lutter, efficacement, contre l’échec scolaire. En effet, cette réforme prend en compte les variations journalières et hebdomadaires de l’activité intellectuelle de l’enfant et incite à considérer le temps de l’enfant dans sa globalité (scolaire, périscolaire, extrascolaire).

 La FCPE souhaite que la question des rythmes scolaires ne fasse pas l’objet de crispations idéologiques préjudiciables à l’intérêt des enfants. Aussi, elle invite l’ensemble de la communauté éducative (associations de parents d’élèves, Education nationale, enseignants, collectivités locales) à travailler pour que, dès la prochaine rentrée scolaire, cette réforme soit mise en œuvre dans l’intérêt des enfants et le respect de la loi de refondation de l’Ecole.





Dans la même rubrique :
< >

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu