Corse Net Infos - Pure player corse



L'ADEC à la rencontre des acteurs économiques de Balagne


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Lundi 25 Avril 2022 à 16:23

Après Francardu, Figari et Vicu, vendredi 22 avril l'Agence de Développement Economique de la Corse (ADEC) a organisé son 4ème séminaire territorial à Lisula, lors duquel les services de la CdC ont rencontré les acteurs économiques de la région.



Le président de l'Adec Alex Vinciguerra et la présidente de l'ATC ainsi que maire de Lisula Angèle Bastiani
Le président de l'Adec Alex Vinciguerra et la présidente de l'ATC ainsi que maire de Lisula Angèle Bastiani

Dans le cadre de la révision du Schéma régional de Développement économique, d’Innovation et d’Internationalisation de la Corse, l'Agence du Développement économique de la Corse (l'Adec), a organisé plusieurs séminaires thématiques au plan territorial entre le 13 au 22 avril 2022. "l'Idée générale est de pouvoir décliner, de façon très pratique, la philosophie d'action économique de la Corse, telle qu'elle a été choisie par l'Assemblée de la Corse, c'est à dire, développer l'économie autour d'une production locale de biens et de services", explique Alex Vinciguerra, président de l'Adec. Une stratégie simple pour ne pas imposer des obligations aux acteurs, notamment en termes d'aides publiques, "Pour cela, nous avons décidé de faire une coconstruction. Écouter l'ensemble des acteurs de tout le territoire et de tous les secteurs d'activité, de façon à construire un programme et des actions qui aillent dans le sens économique souhaité" ajoute le président. 

Mais que sera l'économie corse à l'horizon de 2030 ? Pour l'Adec, il est primordial de fixer des objectifs et de les atteindre. "Mais pour cela, il faut écouter les acteurs des territoires, des différents secteurs d'activités pour que l'on puisse répondre à leurs attentes et leurs besoins, avec les moyens et services mis en place par l'Adec, ainsi que les moyens de l'ensemble des services et outils de la collectivité de Corse".  

Des besoins homogènes 
Après avoir 
rencontré plus de 700 acteurs locaux et chefs d'entreprises au cours de ces différents séminaires, les problématiques, les besoins et les doléances des acteurs territoriaux apparaissent relativement homogènes. Emplois, formations, financements, organisations du soutien public et maîtrise des prix pour les matières premières. "Il y a un manque évident de personnel. En effet, il y a de nombreuses offres d'emplois qui ne sont pas pourvus". 

Une question qui se pose donc aujourd'hui: comment adapter la formation aux besoins actuels et futurs des entreprises. "L'organisation du soutien public revient également sur le tapis. C'est à dire qui fait quoi, quand et comment. D'où l'importance d'avoir un soutien qui soit le plus proche possible des acteurs". 

Autre point récurrent, le financement. "Comment faire face à ce qui se présente actuellement ? Par exemple les remboursements des prêts garantis par l'État". La Corse ayant été une région bénéficiaire majeure de ces prêts. "Des prêts qui ont permis de franchir un obstacle, mais qu'il faut rembourser". 
Autre besoin, le secteur du BTP, "comment limiter la hausse des matières premières". 

Vers une révision du SRDE2I
Après la première étape où Adec et acteurs territoriaux se sont rencontrés et ont échangé notamment sur les différents besoins et problématiques pour développer l'économie de l'île, et après avoir réalisé un travail d'analyses, les services de la collectivité proposeront la révision du SRDE2I dans un premier temps à l'Assemblée de Corse, puis à l'État. "Dès le mois de septembre, nous aurons les premières réponses. Pratiques pour les entreprises qui nous solliciteront, et plus globales en termes de structuration des filières. Ainsi, au mois de septembre, nous proposons à l'Assemblée de Corse des plans de développements par grandssecteurs et grandes filières". 

L'Adec rencontrera, par la suite, les différentes EPCI ( Établissement public de coopération intercommunale), pour connaître leurs plans de développements par régions et y répondre. "L'essentiel est de trouver une cohérence entre les plans de développements intercommunaux et le plan de développement régional". 

Un séminaire balanin qui s'est déroulé avec la participation d'Antonia Lucianiconseillère exécutive en charge de la culture et du patrimoine et Angèle Bastianimaire de Lisula et conseillère exécutive, présidente de l'Agence du Tourisme de la Corse.
















L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022