Corse Net Infos - Pure player corse


Josiane Chevalier au Collectif Massimu Susini : "nous n'avons pas attendu votre interpellation pour réagir dans le respect des lois et des règlements"


le Lundi 18 Novembre 2019 à 10:51

Josiane Chevalier, préfète de Corse, mise en cause dans un courrier, réplique au Collectif Massimu Susini, qui l'interpellait récemment sur les actions menées par l'Etat en Corse contre la grande criminalité. "Nous n'avons pas attendu votre interpellation pour réagir dans le respect des lois et des règlements" écrit-elle notamment. Le texte de sa réponse au collectif.




Josiane Chevalier au Collectif Massimu Susini : "nous n'avons pas attendu votre interpellation  pour réagir dans le respect des lois et des règlements"
"J'accuse réception de votre courrier du 15 novembre 2019 par lequel vous m'interpellez sur la situation de la Corse au regard de la criminalité organisée et du contexte de violence qui caractérise l'île. 
Les polémiques sémantiques ne m'intéressent pas, surtout lorsqu'elles relèvent de postures qui ne sont que les paravents de l'inaction. 
Ce qui m'importe, c'est que les services qui relèvent de ma responsabilité soient en permanence mobilisés pour lutter contre toutes les formes de violence et contre tout ce qui peut nourrir la criminalité organisée. 
Et nous n'avons pas attendu votre interpellation pour agir dans le respect des lois et règlements pour contrer les dérives que vous évoquez. 


Vous parlez d'entreprises a racketées » chaque fois qu'un chef d'entreprise signale de tels faits aux services de police ou de gendarmerie les enquêtes sont menées sous l'autorité de la justice. Si vous avez connaissance de tels faits, je ne peux que vous inviter à les porter à la connaissance des autorités. 


Vous parlez de marchés publics « truqués » : le contrôle des marchés publics est une des priorités des services de l'Etat. Mais, dans ce domaine aussi, je ne peux que vous encourager à porter à notre connaissance les complicités ou les menaces que vous évoquez 


Vous parlez de milliers d'hectares de terres agricoles victimes de la spéculation immobilière dais-je vous rappeler l'action menée par mes services au titre du contrôle de légalité, notamment sur l'urbanisme (99 recours en justice en 6 mois pour la seule Corse-du-sud), pour la reconquête du domaine public maritime, ainsi que les contrôles CODAF pour lutter contre tous les types de fraudes. 


Vous parlez de citoyens menacés ou victimes d'agressions diverses : les atteintes aux personnes font l'objet d'une prise en compte déterminée par les services : si vous connaissez des personnes qui se sentent menacées, n'hésita pas à les inviter à signaler ces faits aux services compétents. 


Je puis vous assurer que chaque signalement circonstancié et documenté sera pris en compte. 
J'ai parfaitement conscience que dans ce combat contre toutes les formes de violence nous devons encore aller plus loin dans le cadre des procédures prévues et des compétences de chacun.
C'est dans cet esprit que je serai intéressée de connaitre, au-delà des considérations générales que vous avez diffusées sur la place publique, vos demandes précises étayées par des éléments qui me permettront d'orienter le travail des services placés sous mon autorité. 
Je vous prie d'agréer, Madame. Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués…"




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Mai 2020 - 08:01 Saeta : un pocu d'aqua pà i morti

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708