Corse Net Infos - Pure player corse



Jean-Nicolas Antoniotti, président d’Inizià : "On reconnait la Corse comme un territoire d’innovation"


Julia Sereni le Jeudi 21 Juillet 2022 à 16:01

Le directeur de l’incubateur corse Inizià, Emmanuel Pierre, a été réélu Vice-président du Réseau des Experts Territoriaux de l’Innovation (Retis). Une bonne nouvelle pour les entreprises corses selon Jean-Nicolas Antoniotti, président d’Inizià.



Jean-Nicolas Antoniotti a pris la présidence d'Inizià en janvier 2022. Photo : Inizià
Jean-Nicolas Antoniotti a pris la présidence d'Inizià en janvier 2022. Photo : Inizià
- Le directeur d’Inizià, Emmanuel Pierre, a été réélu Vice-président de Retis. Que représente ce réseau ?
Notre incubateur a intégré depuis plusieurs années déjà le réseau Retis. Il représente 103 technopôles au niveau national, réparties dans l’ensemble des régions françaises et dont l’action est le soutien à l’innovation dans leur territoire. C’est un réseau très important, constitué d’acteurs privés, mais basé sur une volonté publique forte, à travers le ministère de la Recherche, les différentes institutions locales, et l’État. 12 000 entreprises sont incubées par ce réseau, qui a 40 ans.
 
- En quoi est-ce important pour Inizià d’en faire partie ?
Déjà, cela veut dire qu’on reconnait la Corse comme un territoire d’innovation. Nous sommes insérés dans une dynamique nationale, cela nous permet d’avoir un échange de bonnes pratiques : nous échangeons de l’information, nous échangeons des moyens. Dans l’innovation, c’est fondamental. Nous avons des entreprises qui peuvent, par exemple, se développer à un endroit, rebondir à un autre. C’est un vrai réseau très puissant. Et, chose encore plus notable, dans le conseil d’administration de Retis, nous sommes reconnus à un niveau de confiance important, puisque nous avons été maintenus, à travers notre directeur Emmanuel Pierre, à la Vice-présidence du réseau. Pour la Corse, c’est extrêmement positif en termes de référence. Souvent, il est difficile de voir la Corse comme un endroit dynamique au niveau de l’innovation, avoir ce positionnement dans ce réseau national, cela donne une visibilité très forte.
 
- Concrètement, qu’a apporté le premier mandat au sein de ce réseau ?
C’est très positif pour les entreprises corses, car nous avons besoin d’être connectés à ce qui se fait de mieux. Par exemple, la façon dont nous avons organisé l’incubateur à Ajaccio s’inspire directement des bonnes pratiques que nous avons pu connaître grâce au réseau. Les CRM (Ndlr : Customer Relationship Management, est l'équivalent de la Gestion de la Relation Client en français) de suivi de projets, qui permettent de partager l’information, et de savoir qui fait quoi, ce sont des développements que nous avons été chercher dans le réseau Retis. Au niveau de l’évolution juridique du statut de l’incubateur de Corse, c’est dans le réseau Retis que nous trouvons l’expertise qui nous permet d’être conformes aux intérêts de nos financeurs, et qui sécurise tout le monde. Tout cela, ce sont des choses concrètes.
 
- Quelle est la feuille de route pour ce nouveau mandat ?
La feuille de route, c’est renforcer vraiment l’innovation dans les territoires. C’est un credo très important. On sait qu’aujourd’hui l’innovation est un des éléments majeurs de la maitrise de l’avenir. On le voit sur les problématiques de l’énergie en particulier : nous sommes obligés de relever des défis considérables. Aujourd’hui, par exemple, l’hydrogène est une problématique très pertinente en Corse. Face à ces enjeux-là, nous avons la volonté d’impulser une dynamique extrêmement forte sur l’ensemble des territoires. C’était l’enjeu cette année sur le réseau, et ce sera également celui des cinq prochaines années.
 
- Vous avez pris la présidence d’Inizià il y a six mois, quel premier bilan faites-vous ?
J’ai du recul, j’ai été président de Femu Quì, donc l’action de soutien aux entreprises, c’est quelque chose qui me parlait déjà de manière très forte, d’autant que je suis entrepreneur moi-même. J’ai été agréablement surpris quand j’ai connu l’initiative Inizià, lorsque j’étais au comité de sélection des projets, car j’ai vu toute la pertinence de cet outil. Ce que nous apportons, ce n’est pas forcément directement de l’argent, mais surtout de l’accompagnement. Une entreprise innovante évolue dans un terrain complètement incertain et nous, nous sommes là pour la protéger, pour être des tuteurs. Pour moi, c’était donc important de m’engager auprès des équipes d’Inizià en assumant la présidence car j’y voyais une continuité très forte avec le travail de l’université. Je pense que c’est important que les universitaires, l’école Paoli Tech, aient un prolongement dans une structure d’incubation qui permette de donner les moyens à des jeunes entrepreneurs corses d’être accompagnés dans des projets innovants. Ma présidence est dans la continuité totale de ce que je m’étais engagé à faire à l’université.
 
- Inizià a inauguré de nouveaux locaux à Ajaccio en mars dernier, où en est son développement aujourd'hui ?
Nous avons des projets de locaux à Toga et à Grossetti, à Ajaccio. Il y a une volonté forte de la Collectivité de Corse, de la Communauté d'Agglomération du Pays Ajaccien et de la Communauté d'Agglomération de Bastia de donner des espaces conséquents pour l’installation de l’incubateur. Nous aurons des surfaces beaucoup plus importantes : aujourd’hui, nous avons 200 mètres carrés à Ajaccio, 200 mètres carrés à Bastia, et l’enjeu est de passer à 400 et 450 mètres carrés. Ce sont des projets programmés, qui commencent à être mis en oeuvre et seront livrés fin 2023. L’incubateur aura encore plus de moyens, car une de ses missions, c’est d’avoir de l’espace pour regrouper les porteurs de projets, les mettre ensemble et créer de la synergie. Pour nous, les locaux, c’est fondamental.
 
- Au-delà, quelle est la stratégie ?
C’est, avant tout, un travail de détection au quotidien. Ce que nous sommes fixés, c’est de ne pas être dans l’attente des projets qui se présentent mais d’aller vers les entreprises pour mettre à disposition nos moyens, qui ne sont pas forcément connus de tous. Nous sommes dans une démarche pro-active, c’est la nouvelle dynamique mise en place depuis cette année.

Le directeur d'Inizià Emmanuel Pierre et les membres du conseil d'administration de Retis. Photo : Inizià
Le directeur d'Inizià Emmanuel Pierre et les membres du conseil d'administration de Retis. Photo : Inizià














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022