Corse Net Infos - Pure player corse


"In Giru" : un itinéraire artistique pour découvrir des œuvres monumentales de Julien de Casabianca

GRAND BASTIA


Livia Santana le Mercredi 29 Juin 2022 à 14:14

Ce mercredi 29 juin, l'office du tourisme de Bastia a présenté à San Martinu di Lota l'opération "In Giru". Durant 4 mois, les visiteurs et habitants de la région pourront découvrir un itinéraire réparti dans 5 communes, sur les traces des œuvres monumentales de l'artiste urbain Julien De Casabianca.



In Giru s'étendra sur 5 communes
In Giru s'étendra sur 5 communes
Sur les réseaux sociaux fleurissent depuis quelques jours, les photos du collage grandiose de l’église de Ville-di-Pietrabugno ou de la tour de Miomu. Ces œuvres, les visiteurs les doivent à l’artiste urbain corse de renommée internationale Julien de Casabianca qui a relevé le challenge de participer au projet « In Giru » le temps d’un été.
 
Conceptualisé par l’Office du tourisme de Bastia, « In Giru » est en fait un nouvel itinéraire artistique sur les pas des 5 collages monumentaux éphémères créés pour l’occasion. Pour mettre en avant les différentes localités de la communauté d’agglomération de Bastia (Cab), les municipalités et l’artiste ont beaucoup réfléchi à l’implantation des différentes œuvres. A Furiani, Ville-di-Pietrabugno, San Martinu-di-Lota et Bastia, des anges ont déjà été ou seront collés sur les façades des églises. A Miomu, sur la commune de Santa Maria-di-Lota, Julien de Casabianca a d’ores et déjà investi la tour génoise qui se dresse face à la mer.
 
 

​« Valoriser le patrimoine »

Photo OT Bastia
Photo OT Bastia

Ce 29 juin, c’est au tour de l’église de San Martinu-di-Lota de recevoir son ange. Dans sa nacelle, Julien de Casabianca s’applique à coller délicatement, une après les autres, les grandes feuilles imprimées qui composeront l’œuvre monumentale. Une vraie fierté pour la mairesse du village Marie-Hélène Padovani qui se réjouit d’accueillir sur sa commune l’artiste et son travail : « Quand l’Office du tourisme nous a sollicités, nous n’avons pas hésité. C’est quelque chose d’exceptionnel pour nous, on valorise notre patrimoine d’une belle manière. »
Alors que la commune possède deux églises, une à Pietranera dans la plaine et une au village à l’intérieur des montagnes, la mairesse a fait le choix du rural. « On a environ 20 000 automobilistes qui passent chaque jour devant l’autre église,mais ce que nous cherchons c’est pouvoir ramener de la vie dans les villages », poursuit-elle.
 
C’est d’ailleurs pour développer l’attractivité du territoire que l’Office du tourisme de Bastia propose ce nouvel itinéraire comme elle l’avait déjà fait avec d’autres opérations post-covid : les soirées animées de « Si stà bè ind’è noi », « Si stà bè in Paese » ou encore le jeu de piste pour redécouvrir le patrimoine des villages « A chi cerca trova ».
« Cette année nous avons invité Julien De Casabianca mais l’idée ce sera de recommencer l’année prochaine avec d’autres artistes et de pérenniser l’évènement », explique Véronique Calendini, directrice de l’Office de tourisme de Bastia.
 
Le 4 juillet débutera une œuvre qui fera sûrement beaucoup parler d’elle : un collage immense sur l’église Saint Jean-Baptiste à Bastia. « J’en rêvais depuis longtemps », confie l’artiste corse qui a déjà investi les murs de bâtiments aux Etats-Unis, en Allemagne, en Suisse et sur l’hexagone.

Photo OT Bastia
Photo OT Bastia













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047