Corse Net Infos - Pure player corse



Grève à La Poste de Bastia Cap. Pour Michel Stefani (PCF), le combat des postiers est légitime


La rédaction le Mercredi 30 Octobre 2019 à 06:50

Dans un communiqué Michel Stefani apporte son soutien aux postiers en grève qui "soumis aux réductions d’effectifs n’arrivent plus à remplir leurs missions dans des conditions de travail normales".



Le communiqué : 


 

Les reportages récents, notamment celui d’envoyé spécial sur La Poste, montre la souffrance des postiers et la dégradation des conditions de travail qui résulte d’une gestion tournée vers la logique libérale d’accumulation des bénéfices au détriment des missions de service public. Les réorganisations se succèdent dans le prolongement des fermetures de bureaux de plein exercice remplacés par des agences postales communales ou des relais de poste urbains (RPU).

Depuis 2008 la direction de la Poste a utilisé 900 millions d’euros pour fermer les bureaux de poste de plein exercice, sur les 2 milliards qui devaient être consacrés à l’aménagement du développement des territoires. Or ce fonds de péréquation est abondé par l’exonération de la taxe foncière que la Poste ne paye pas aux collectivités locales. Ainsi l’argent des collectivités locales sert à financer les agences postales communales et les relais de poste urbains (RPU) en remplacement de bureau de poste de plein exercice sous couvert d’aide aux communes.

A quelques mois des élections municipales cette question ne peut être évacuée du débat public d’abord parce que le Contrat de présence postale territoriale (CPPT) 2020 2022 est en cours de négociation ensuite parce que le gouvernement veut poursuivre avec les « Maisons France Service » sa politique de déménagement des territoires. Que la notion de service public disparaisse sous cette dénomination n’est pas un hasard.

Par conséquent les populations sont impactées par des réponses insuffisantes au regard de leurs besoins et les agents soumis aux réductions d’effectifs n’arrivent plus à remplir leurs missions dans des conditions de travail normales. C’est ce à quoi les postiers de l’arrondissement Bastia Cap Corse sont confrontés en ce moment même avec la réorganisation qui prévoit 10 suppressions de postes.

C’est d’autant plus inacceptable que, outre le fonds de péréquation détourné de son objet, le groupe La Poste a bénéficié de 350 millions d’euros au titre du CICE en 2018. Le combat des postiers de Bastia Cap Corse est légitime. Il est d’intérêt général. Les communistes, élus et militants, le soutiennent et demandent à la direction de La Poste de renoncer à cette réorganisation.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047