Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Fraudes aux aides agricoles : un rapport épingle le président de la chambre d'agriculture de Haute-Corse


Livia Santana le Lundi 15 Février 2021 à 16:31

L'office antifraude de l’Union européenne (Olaf) a pointé dans un récent rapport, des "anomalies" concernant des factures irrégulières. Au total, deux exploitants agricoles sont mis en cause, parmi eux Joseph Colombani. Le président de la chambre d'agriculture de Haute-Corse de son coté dénonce un acharnement contre les agriculteurs corses.



Joseph Colombani, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Corse. Photo CNI.
Joseph Colombani, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Corse. Photo CNI.
Dans un rapport en date du 20 décembre, l'office antifraude de l’Union européenne (Olaf), pointe du doigt des présumées fraudes agricoles en Corse. Deux agriculteurs sont d'ailleurs visés : un en Corse-du-Sud et le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Corse, Joseph Colombani. La fraude pour ce dernier s'élèverait à une somme de 7 775€. 

Dans l'enquête de l'Office, consultée par nos confrères de l'AFP, il est indiqué que de 2007 à 2015 : "le montant total payé aux bénéficiaires suite à leurs demandes de paiement ayant été affecté par une ou plusieurs factures irrégulières peut être calculé comme s'élevant à 61 660 euros". 

Sur cette somme, 29 078 € aurait été versés aux bénéficiaires par l'Union Européenne au titre du fonds européen pour le développement rural (Feader), le reste étant des subventions de l'Etat français ou de la Collectivité de Corse. L'Olaf souligne aussi "l'occurrence d'un système de fabrication de faux et/ou de falsification affectant l'authenticité des factures". Pour remédier à cela, elle recommande le recouvrement de ces aides.

Toutefois, si on compare le montant de la fraude à la somme totale de 320 millions d’euros versés durant la période de 7 ans, la somme semble assez mince. 

"Une opération de propagande pour discréditer l’agriculture corse"

C'est avec stupéfaction que Joseph Colombani a appris la nouvelle dans les médias. Contacté ce lundi 15 février,  le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Corse, s'étonne : "On me reproche des fausses factures,  mais c’est quoi ? Un montant qui n'était pas bon ? Une date ? Qu’est-ce qui est faux ? Je n’ai pas eu accès aux pièces avant que cela sorte dans la presse. Si ça avait été le cas, j'aurais eu la possibilité d'expliquer mais là je n'ai aucune idée de ce dont il s'agit. J'ai l'impression qu'on nous jette en pâture à l’opinion publique, on est dans la limite du droit des citoyens."

L'Olaf l'aurait contacté le 4 mai 2020, en pleine période de confinement. Cependant, Joseph Colombani affirme n'avoir reçu "ni mail, ni courrier". Concernant ce qui lui est reproché, le président de la Chambre d'agriculture est dubitatif : "Je n'ai fait qu'un seul dossier de subvention sur ces 20 dernières années. Il s'agissait de l'achat de matériel de fenaison en 2005. La moitié de la somme m'avait été subventionnée en 2007. Il y avait même eu un  contrôle au moment de mon dossier. Aujourd'hui, je dispose toujours de ce même matériel que j'utilise régulièrement.", explique-t-il. 

Le nationaliste assure subir du racisme anti-corse."Pourrait-on avoir les chiffres des autres régions ? Je ne conteste pas le contrôle, mais plutôt le message qui est récurrent depuis 4 à 5 ans, celui d'un agribashing sur les fraudes en Corse.", reprend-il. 

A notre connaissance, le Parquet national financier n’a pas été saisi.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047