Corse Net Infos - Pure player corse

Enfants corses soignés sur le continent : une charte entérine la prise en charge intégrale du deuxième accompagnant


Vincent Marcelli le Lundi 12 Juillet 2021 à 20:20

La mise en œuvre du tiers-payant intégral dans la prise en charge du deuxième accompagnant d’un enfant malade dans le cadre des consultations ou hospitalisations sur le Continent a été présentée, par les différents partenaires, ce lundi dans les locaux de l’ARS à Ajaccio…



La conférence de presse de ce matin
La conférence de presse de ce matin
Marie-Hélène Lecenne, directrice de l’ARS, Mariey-Madeleine Guillou, directrice de l’Assurance Maladie de Corse-du-Sud, Maclou Rigobert, son homologue de Haute-Corse, Maria Guidicelli, responsable du Service d’Action Sanitaire et Socuiale à la MSA de Corse et Laetitia Cucchi, présidente de l’Association Inseme ont officialisé, ce lundi 12 juillet en fin de matinée dans les locaux d e l’ARS à Ajaccio, la mise en œuvre concrète du dispositif de prise en charge du deuxième accompagnant d’un enfant malade sur le Continent. « C’est un jour à marquer d’une pierre blanche, souligne, très émue, Laetitia Cucchi, le fruit d’une concertation, d’un combat de plusieurs années pour faire valoir les droits de ces accompagnants, je pense à tous ceux qui ont souffert. »
Suite au décret voté puis retiré parce que jugé contraire au droit par rapport à d’autres régions, le Ministère de la Santé avait demandé à la CPAM, dans un courrier en date du 3 mai dernier, de pérenniser le financement d’un dispositif dans le cadre de la politique d’action sanitaire et sociale cadrée par la caisse nationale. Le 18 mai, Laetitia Cucchi, présidente d’Inseme avait été informée de la pérennisation de cette mesure en sus du budget d’intervention des fonds d’action sanitaire et sociale des deux CPAM de Corse. En d’autres termes et conscient de la spécificité corse, le ministère de la Santé s’est impliqué pour rattraper ce qui avait été considéré comme « une erreur, un recul et une sanction. »
Ainsi et en amont, les différents partenaires impliqués (ARS, CPAM 2A et 2B, MSA, Association Inseme ont travaillé de manière à déboucher sur un véritable consensus. Résultat, le deuxième accompagnant sera pris en charge quelle que soit la Caisse pour laquelle il cotise, sans faire d’avance ni passer par une commission. « Nous nous sommes fédérés, - précise Marie-Hélène Lucenne -  il fallait absolument effacer ce handicap qui est fait aux enfants.Aujourd’hui, tout le monde s’implique. Le service d’action sociale contactera les familles concernées afin de leur donner la marche à suivre. »
De son côté, Laetitia Cucchi s’est félicitée d’une « démarche qui a vocation à se pérenniser, il conviendra d’être réactifs et de mettre en place un accompagnement individualisé mais aujourd’hui est un grand jour... »
Le dispositif est mis en place à compter de ce lundi 12 juillet, il sera finalisé d’ici octobre prochain.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047