Corse Net Infos - Pure player corse

En Corse-du-Sud les chasseurs mettent l’accent sur la sécurité


La rédaction le Samedi 2 Octobre 2021 à 18:15

Face à un nombre important d'accident de chasse, l’Office français de la biodiversité et de la Fédération Départementale des Chasseurs de Corse-du-Sud rappelant aux chasseurs les consignes de sécurité lors des battues



Crédit photo OFB
Crédit photo OFB
Janvier 2020 à Bocognano, janvier 2021 à Sollacaro, septembre 2021 à Zonza : plusieurs graves accidents de chasse se sont succédés ces deux dernieres années en Corse-du- Sud. L’Office français de la biodiversité (OFB) et la Fédération départementale des chasseurs, très impliqués sur la thématique de la sécurité à la chasse, ont donc décidé de rappeler les règles de sécurité à respecter lors de la pratique de cette activité.
"Une note synthétique listant les points d’attention principaux sera envoyée aux chasseurs du département pour leur rappeler les principales causes des accidents" lit-on dans un communiqué de l'OFB qui indique  que la mauvaise manipulation des armes, le non-respect de I'angIe de 30° et enfin les tirs â hauteur d’homme ou en direction d’habitations et de routes ouvertes â la circulation figurent parmi les principales causes d'accident sur l'ile.
 
L’OFB sensibilise les chasseurs et accompagne les fédérations dans la mise en ceuvre des consignes de sécurité. II s’agit ainsi de favoriser la coexistence harmonieuse de I'ensemble des usagers de la nature.  "La très grande majorité des accidents mortels reste liée a un manquement aux régles élémentaires de sécurité.- rappelle la note qui indique comment prévenir les accidents de chasse. 
 

Rappels des mesures relatives à la sécurité en matière d’activité cynégétique

 

 

Quel que soit le type de chasse pratiqué, il est interdit pour des raisons de sécurité de détenir deux armes chargées ou approvisionnées en action de chasse.

Les actions de chasses sont interdites :

  • Sur les voies ferrées, les routes, pistes, chemins publics qui sont ouverts à la circulation des véhicules. Cette interdiction s’applique sur une distance de 10 mètres de part et d’autre de ceux -ci.
  • A proximité immédiate des habitations (sauf propriétaire ou ayant droit ; y compris caravanes, remises, abris de jardins), aéroport, aérodromes, des bâtiments, des stades, des lieux publics en général, des lignes électriques et téléphoniques.

Les tirs en direction et au-dessus des sites et installations répertoriées ci- dessus sont interdits. L’animal chassé doit être impérativement identifié avant chaque tir.

Tout tir doit être effectué en dehors de l’angle de sécurité réglementaire des 30°.

 

 La battue au sanglier

Pour toute battue au sanglier, le responsable doit être porteur d’un carnet de battue délivré par la DDTM où sont consignés, avant chaque battue, la date, le lieu, le nombre et le nom des participants.

L’emploi de la chevrotine est uniquement autorisé en battues collectives d’au moins 7 personnes (arrêté ministériel triennal du 20 Août 2020).

La signature de chaque participant du carnet de battue atteste de la prise de connaissance des consignes de sécurité générales et particulières.

Avant chaque battue le président ou le responsable de battue doit expliquer les mesures de sécurité

pour les chasseurs.

Ces dernières doivent porter sur :

    • Le type de chasse organisée, le gibier recherché et les limitations de tir,
    • Le ou les massifs concernés par la battue,
    • Les consignes concernant les armes et munitions utilisées et rappels sur les consignes de sécurité.

 

A minima le port d’un dispositif de couleur fluorescente (veste, chasuble, gilet, T-shirt) est obligatoire (code de l’environnement et arrêté ministériel du 5 octobre 2020).

Tout participant à la battue (posté, traqueur, accompagnateur, responsable de battue) doit le porter pendant l’action de chasse.

Les autres effets de types brassards, chapeaux, casquettes, baudrier ou autre de couleur fluorescente ne peuvent venir qu’en complément.

 

Des panneaux « ATTENTION CHASSE EN COURS » doivent obligatoirement signaler les battues en cours. Ils doivent être positionnés de façon à être parfaitement visibles aux abords des routes ou des sentiers durant toute la durée de la chasse.

Les postes de chasse sont, dans la mesure du possible, clairement identifiés et marqués et les zones de tirs débroussaillées et dégagées.

Des postes de tir, chaises ou miradors, sont installés aux endroits qui l’exigent afin d’assurer un tir en toute sécurité.

Tout tir sur un animal doit être vérifié uniquement à la fin de la battue par le tireur.

Le tir d’un animal blessé, si besoin, ne doit être effectué que par un seul chasseur désigné.

 

 

 La chasse au sanglier seul ou en petit groupe avec emploi de chien(s) « type cursinu »

Concernant ce mode de chasse, le port des dispositifs fluorescents cités ci-dessus est obligatoire.

 

 La recherche au sang

Peu importe le mode de chasse, tout animal blessé doit être recherché par le tireur lui-même, les rabatteurs ou bien en faisant appel à une équipe spécialisée.

Le tir d’un animal blessé ne devrait s’effectuer qu’en présence d’un seul tireur.

 

 La chasse du petit gibier à poste fixe

Pas de mesure particulière (cf. cadre général).

 

 La chasse du petit gibier au chien d’arrêt

 

Il est recommandé d’être au minimum porteur d’une casquette, chapeau ou bonnet de couleur fluorescente et être attentif de ne pas se retrouver au cœur d’une battue au sanglier.























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047