Corse Net Infos - Pure player corse


Elections municipales : Mise sous pli des documents de propagande et des bulletins électoraux


Philippe Jammes le Samedi 7 Mars 2020 à 20:02

François Ravier, préfet de la Haute-Corse, s’est rendu samedi matin au camp de gendarmerie Henry-Martin à Borgo pour superviser les opérations de mise sous pli des documents de propagande et des bulletins électoraux destinés aux électeurs pour le 1er tour des élections municipales.




François Ravier, préfet de la Haute-Corse, a salué ce samedi matin les personnes mobilisées pour les opérations de mise sous pli des documents de propagande et des bulletins électoraux destinés aux électeurs pour le 1er tour des élections municipales.
François Ravier, préfet de la Haute-Corse, a salué ce samedi matin les personnes mobilisées pour les opérations de mise sous pli des documents de propagande et des bulletins électoraux destinés aux électeurs pour le 1er tour des élections municipales.

Le représentant de l’Etat était accompagné de Frédéric Lavigne, secrétaire général de la préfecture de la Haute-Corse et de Marie-Françoise Raffalli, directrice des relations avec les collectivités territoriales et représentante de la commission pour l’envoi de la propagande. «Le rôle de cette commission est d’assurer le contrôle de conformité des circulaires aussi bien dans le format, le grammage, les combinaisons des 3 couleurs bleu-blanc-rouge, et des bulletins de vote » explique M.-F. Raffalli. «En amont deux réunions ont eu lieu les 28 février et 2 mars. La commission a ensuite en charge l’envoi des documents aux électeurs ». Cette opération ne concernait que les communes de plus de 2 500 habitants*, soit 14 communes en Haute-Corse : Bastia, Biguglia, Borgo, Furiani, Lucciana, San Martino di Lota, Ville vdi Pietrabugno, Corte, Ghisonnaccia, Penta di Casinca, Prunelli di Fiumorbu, Vescovato, Calvi et L’Île Rousse. Ce qui représente un corps électoral de 64 400 électeurs sur les 130 165 du département. 34 candidats, soit la totalité de ces 14 communes, ont fait appel à la commission pour l’envoi de leur propagande. Pour rester dans les chiffres cela représente 842 483 bulletins de vote et circulaires et 59 personnes, des agents de l’Etat,  mobilisées ce samedi pour cette mise sous pli. « L’opération sera renouvelée le mercredi 18 mars pour le second tour mais elle sera allégée bien sûr car il y aura beaucoup moins de candidats» précise encore Marie-Françoise Raffalli.
Si certains peuvent être révoltés par l’abondance et le gâchis de papier nécessaire, on souligne du coté de la préfecture que des solutions sont actuellement à l’étude pour justement dématérialiser cette opération mais que pour l’heure le passage au numérique n’est pas encore prêt. 
En cette période troublée par l’épidémie de Coronavirus, le préfet de la Haute-Corse a confirmé samedi matin, que ces élections auront bien lieu. «Les élections sont maintenues et l’opération de ce jour montre l’engagement de l’Etat pour que ces élections soient réussies et organisées dans les meilleures conditions » explique François Ravier. « Pour cette mise sous pli, des mesures particulières ont été prises avec notamment une organisation physique des tables qui ne sont pas trop rapprochées les unes des autres. Une organisation réfléchie pour limiter les risques. Les bulletins et circulaires présents ont été validés par la commission de propagande et la reproduction de ceux-ci a été prise en charge par les candidats. Nous les mettons sous pli et les envoyons aux électeurs inscrits sur les listes électorales que les communes nous ont communiquées».


Mesures spécifiques lors du scrutin
Comme on peut s’en douter en raison du Coronavirus, des mesures seront prises le jour du vote. «Nous avons deux phases à gérer. Le vote proprement dit et le dépouillement » précise le préfet. «Dans la phase de vote, nous ne serons pas dans le cas d’un rassemblement public mais des mesures seront prises. Nous allons équiper les bureaux de vote de gel hydro alcoolique et prévoir une disposition des tables particulière, ceci pour que les mesures barrières, comme la proximité notamment, puissent être réalisées. On pourra aussi selon le cas, réguler les entrées et les sorties des bureaux de vote. En ce qui concerne le dépouillement, des dispositions seront également prises pour qu’il soit effectué dans les meilleures conditions ».
Reste maintenant une autre inconnue : certains électeurs cédant à la psychose se rendront-ils aux urnes ? Réponse le 15 mars aux alentours de 20 heures.
 
*Dans les communes de moins de 2500 âmes les candidats assurent l’approvisionnement des bureaux de vote par leurs propres moyens.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708