Corse Net Infos - Pure player corse



Covid-19 - "Tous les kinés de Corse ne respectent pas l'obligation de fermeture des cabinets"


C.-V. M le Mardi 21 Avril 2020 à 14:50

Covid-19 oblige, tous les cabinets de Kinésithérapie de Corse, et d'ailleurs, doivent être fermés. Or, selon Jean-Pierre-Albertini, président du conseil interrégional de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes Paca et Corse, ce n'est pas le cas. Dans le même temps il déplore le manque de masques auquel est confronté la profession qui peut intervenir à domicile pour des "actes prioritaires ou non reportables"



Les cabinets de Kinésithérapie  doivent être fermés
Les cabinets de Kinésithérapie doivent être fermés
"Tous les cabinets de kinésithérapie doivent être fermés. Les "kinés" qui ne respectent pas cette mesure risquent des sanctions qui peuvent aller jusqu'à la radiation s'il est établi qu'ils ont contribué à la propagation du virus". Jean-Pierre-Albertini, président du conseil interrégional de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes Paca et Corse est formel.


Mais ce n'est pas pour autant que leurs patients n'ont plus droit aux soins.
"Aujourd'hui les télé-soins nous permettent de les soulager à distance, et à la faveur de la réalisation d'actes prioritaires, ou non reportables, nous pouvons intervenir chez eux" souligne t-il encore, en précisant, que dans ces conditions, le "kiné" est plus apte à s'entourer de toutes précautions indispensables pour éviter la propagation du Covid-19.

"A l'inverse dans les cabinets, il est vraiment difficile de contrôler les patients, de savoir par où ils sont passés ou ce qu'ils ont fait avant. Dans ce cas nous risquerions, après coup, d'être nous mêmes des vecteurs potentiels du virus."
C'est la raison pour laquelle, malgré un référé en Conseil d'Etat, la fermeture de tous les cabinets de kinésithérapie a été décidée.
Mais aujourd'hui,  la mesure est plus ou moins respectée, selon Jean-Pierre Albertini.


L'inactivité imposée pendant un temps les masseurs-kinésithérapeutes n'a cependant pas résisté aux besoins des "actes prioritaires ou non reportables" de leurs patients.
Depuis, on le sait, les "kinés" peuvent intervenir à domicile.
En respectant les gestes barrières.
Et en s'entourant de toutes les précautions qu'il convient d'observer en cette période de crise sanitaire.

Reste que les masques sont une denrée rare pour la corporation.
"Au début de l'épidémie puisque nos cabinets étaient fermés, on a estimé que nous n'avions pas besoin de masques. Aujourd'hui la situation, avec les interventions à domicile,  a évolué mais nous avons droit en tout et pour tout à… 6 masques par semaine, à raison de 2 par jour pendant 3 jours" regrette le président du conseil interrégional de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes Paca et Corse.


Une  demande de complément de la dotation a été effectuée  auprès de l'Agence régionale de la Santé, qui avait calqué sa distribution sur les quotas nationaux, et les présidents du Conseil exécutif et de l'Assemblée de Corse ont été alertés de la situation avec une supplique, forte, de pallier le manque de masques.
L'écho n'est pas encore revenu d'Ajaccio.
 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047