Corse Net Infos - Pure player corse



Coronavirus. Le secteur de l'immobilier impacté en Corse


Livia Santana le Samedi 18 Avril 2020 à 21:13

A cause du confinement, le secteur de l'immobilier est lui aussi fortement impacté et tourne au ralenti. Les agents immobiliers ne sont pas épargnés par la crise sanitaire actuelle et s'inquiètent pour l'avenir. Leur statut d'indépendant les prive de percevoir le chômage partiel, les signatures de biens ne se font plus, l'activité est suspendue.
CNI a rencontré deux professionnels bastiais.



Photo : Pixabay
Photo : Pixabay
L'activité immobilière se trouve gravement impactée par la crise sanitaire actuelle. Les agents immobiliers de l'île ont vu leurs transactions en cours suspendues suite à la fermeture des offices notariaux. Depuis le début du confinement les agents immobiliers n'ont donc plus pu encaisser d’honoraires. 

Un décret du 3 avril 2020 autorise désormais l'acte notarié par comparution à distance. Il  permet ainsi de finaliser les ventes qui étaient en cours avant le confinement. Cependant, les notaires doivent être équipés du matériel pour pratiquer la visio-comparution, ce qui n'est pas le cas de tous les notaires de Corse. 

Les agences immobilières fermées 

Jean-Luc Vitani, est propriétaire de l'agence immobilière "Localissimo" à Bastia. A l'annonce du confinement il a du fermer ses portes au public. "En ce moment l’activité est au ralenti, les gens ne peuvent pas bouger de chez eux donc dans tous les cas on ne peut pas faire de visites. L'immobilier se limite à la demande d'informations sur les biens déjà en ligne.", explique-t-il. 
Selon le Bastiais, l'avenir ne présage rien de très bon : "La valeur immobilière est pérenne. Les gens vont peut-être moins vendre leurs biens. Sans compter que les banques risquent d'accepter plus difficilement les dossiers de demande d'emprunts."

Mauvaise nouvelle pour les agents immobiliers : à cause de la crise, l’Etat a prolongé les délais de réflexion et de compromis de vente pour les acheteurs. Ainsi, une ordonnance du 25 mars étend jusqu’au 3 juillet le délai de rétractation pour les ventes qui n’étaient pas purgées au 12 mars.

L'inquiétude des indépendants 

​Leslie Hamon, est agent commercial indépendant à Bastia depuis 8 ans. Comme de nombreux agents immobiliers elle ne perçoit pas de rémunération fixe puisqu'elle est payée aux honoraires qui sont versés une fois que la  transaction est effectuée dans un office notarial. Pour finaliser une vente, le délai est assez long, il faut en moyenne trois mois. Leslie Hamon confie ses inquiétudes :  "Depuis le début du confinement je vis grâce à une trésorerie qui diminue de jours en jours."

En effet, les professions indépendantes n'ont pas le droit au chômage partiel. Et le système de dédommagement d’une année sur l’autre ne convient pas aux agents immobiliers comme l'explique Leslie Hamon : " La situation est aberrante, on nous demande des revenus de mars 2019 alors qu'ils ne sont pas fixes. L'année dernière j'aurais très bien pu faire 3 ventes en avril et aucune en mars et on ne prendra que mon chiffre d'affaires de mars en compte." 

L'agent immobilier est très inquiète : "J'ai besoin d’une solution immédiate, les emprunts à la banque sont longs à être acceptés." 




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047