Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil départemental de la Sécurité civile : Sensibiliser les populations au bon comportement


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 18 Octobre 2018 à 18:13 | Modifié le Jeudi 18 Octobre 2018 - 23:21


A la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues ces derniers jours dans le grand Sud, le Conseil départemental de sécurité civile a organisé une importante réunion hier sur le risque pluie-inondation. Réunissant l’ensemble des services de l’Etat contribuant à la prévention des risques, ainsi que des représentants des collectivités territoriales et les maires concernés par un plan de prévention du risque inondation, ce comité a constitué un rendez-vous d'échange et de partage d'expériences afin de développer une culture commune de la sécurité civile pour une meilleure protection de la population


(Photos Michel Luccioni)
(Photos Michel Luccioni)
Chaque année, de septembre à mi-décembre, les quinze départements de l’arc méditerranéen  connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines. Ces phénomènes se caractérisent par de très fortes précipitations (équivalentes à un mois de pluie, parfois plus) en quelques heures et de manière très localisée.
Ces épisodes, liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée se produisent de façon privilégiée en automne, lorsque la mer est la plus chaude. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques de pluies cévenoles sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude concourt également à l’intensification du phénomène. Le plus dramatique, les 31 octobre et 1er novembre 1993, a été d’une intensité exceptionnelle : en 48 heures seulement, Météo France a enregistré plus de 250mm sur la quasi-totalité de la façade orientale de la Corse
Les cumuls atteignent sur cette même période jusqu'à 906 mm au Col de Bavella (dont 780mm en 24 heures sur la seule journée du 31 octobre). Cet épisode fera 2 victimes dans le département (4 en Haute-Corse).
 

Développer une culture de prévention
Les ministres de l’Intérieur et de la Transition Ecologique et Solidaire conduisent, pour la 3ème année, une campagne de sensibilisation des populations aux phénomènes et aux bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses. Au niveau local, cette information doit être relayée le plus largement possible afin que les citoyens ne se mettent pas en danger et adoptent les bons réflexes.  
L’objectif de cette campagne est d’expliquer les conditions des épisodes méditerranéens, leurs conséquences en termes de précipitations, de ruissellement et d’inondation, ainsi que les dispositifs de vigilance et les comportements individuels qui sauvent.
Voilà pourquoi cette campagne est indispensable pour rappeler aux populations les risques énormes provoqués par les pluies intenses :
 
- 1. Rappeler les bons comportements au grand public
- 2. Développer une culture commune de prévention des risques naturels
- 3. Sensibiliser les collectivités locales
Réunissant l’ensemble des services de l’Etat contribuant à la prévention des risques ainsi que des représentants des collectivités territoriales et les maires concernés par un plan de prévention du risque inondation, ce comité est un rendez-vous d'échange et de partage d'expériences afin de développer une culture commune de la sécurité civile pour une meilleure protection de la population.
 

Les plans communaux de sauvegarde
Guillaume Lericolais, directeur de Cabinet de la préfète de Corse assistait à cette réunion en présence de plusieurs experts. Il a mis l’accent sur les risques et rappelé la difficulté d’être confronté à la difficulté de prévoir :
 « On connait tous les risques et il importe de travailler en bonne synergie pour la sauvegarde de la population. L’important, lorsqu’on est confronté à de telles situations, est de prévenir :
- Sensibiliser les populations au bon comportement
- Etablir des plans communaux de sauvegarde sous la responsabilité des maires
- Prévenir et se concerter avec les bonnes personnes devant les crues
Avec ces dispositifs, le plan communal de sauvegarde facilite le travail de sauvegarde. On se pose les bonnes questions pour mieux agir, agir au plus vite surtout.
 J. F.  
 

(Photos Michel Luccioni)




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie