Corse Net Infos - Pure player corse

Comment gérer les déchets de la mine d’amiante du Cap Corse ?


La rédaction le Samedi 28 Août 2021 à 21:15

La mine d’amiante à ciel ouvert du Cap Corse va subir de grands travaux dans quelques mois. Après 60 ans d’inactivité, il semblerait qu’il soit temps de réhabiliter cette usine, qui commence à ternir le paysage. Cependant, ce projet soulève de nombreuses questions, et notamment en ce qui concerne la gestion de ses déchets.



Comment gérer les déchets de la mine d’amiante du Cap Corse ?
La gestion et le conditionnement des déchets d’amiante supposent un protocole à part entière. Il n’est effectivement pas possible de jeter des sacs de déchets contenant de l’amiante comme on jette n’importe quel autre détritus. La loi est très stricte concernant la gestion de ce type de déchet, et notamment pour ce qui touche à son conditionnement.
Avant de s’intéresser au conditionnement et à la gestion des déchets d’amiante, il est de mise de souligner qu’il existe plusieurs types d’amiante. L’amiante libre, qui est volatile, présente un danger pour la santé humaine et dont les déchets sont alors catégorisés comme des déchets dangereux légalement, et l’amiante lié, qui est considéré comme un déchet inerte et non dangereux par la loi.


C’est surtout face à la dangerosité de l’amiante libre que conditionner les déchets amiantés est primordial : cela permet de stopper tous les risques pour la santé et l’environnement. L’amiante lié désigne, en effet, l’amiante solidifié dans un autre matériau inerte, ce qui limite fortement la possibilité d’inhalation. Le seul risque qui lui est attenant apparaît en cas de mauvais conditionnement ou de dégradation de son emballage, ce qui est rare.


Au vu des distinctions légales qui existent entre l’amiante libre et l’amiante lié, la gestion de ces déchets et leur conditionnement ne sont pas les mêmes, mais les deux protocoles sont très stricts. En effet, l’amiante lié est légalement considéré comme un déchet non dangereux lorsque les fibres d’amiante sont liées à un déchet inerte. L’amiante libre, en revanche, est un déchet dangereux.
Le conditionnement des déchets d’amiante lié dépend du type de déchet dont il est question :
● s’il s’agit de canalisations, elles doivent être filmées et scotchées, conditionnées dans des racks ;
● si ce sont des plaques, elles ont besoin d’être palettisées et filmées afin de les rendre totalement étanches ;
● pour ce qui est de l’amiante lié en vrac, ce type de déchet se doit d’être placé dans un “big bag”, qui est en fait un double sac étanche.


Pour ce qui est du conditionnement des déchets d’amiante libre, il reste le même, quel que soit le type de déchet : emballage dans un double sac étanche qu’il faut placer dans un big bag qui fait office d’emballage supplémentaire. En outre, tous les déchets d’amiante libre doivent impérativement être scellés et numérotés.
Une fois les déchets d’amiante correctement conditionnés, il est de mise de les traiter correctement. À ce titre, il est impossible de se séparer de déchets d’amiante n’importe où. Même si les déchets d’amiante lié sont considérés comme des déchets inertes, ils doivent être accueillis dans une ISDND (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) avec un protocole bien spécifique : conditionnement, BSDA (Bordereau de Suivi des Déchets Amiantés), alvéoles argileuses.


Les ISDND accueillant les déchets d’amiante lié peuvent être des carrières d’enfouissement qui respectent toutes les lois en vigueur concernant ce type de déchet. Les déchets d’amiante libre, quant à eux, doivent être jetés dans les ISDD (Installations de Stockage des Déchets Dangereux), des installations plus rares qui respectent encore d’autres normes de sécurité.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047