Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Comment Figari se structure pour ne pas devenir un village dortoir


le Samedi 25 Novembre 2023 à 15:00

Soucieuse d'injecter de l'activité économique et des services dans le village, la municipalité de Figari s'apprête à acheter une maison de maître le long de la départementale, signe de sa volonté de se structurer après des années de démographie en hausse.



La casa Lanfranchi est située le long de la départementale, à l'entrée de Figari.
La casa Lanfranchi est située le long de la départementale, à l'entrée de Figari.
C'est une grande et majestueuse maison de maître en pierres, sur quatre ou cinq étages. Mise en vente il y a quelques mois, elle devrait arriver dans le giron communal, confirme le maire Jean Giuseppi : "C'est en cours, un compromis de vente a été signé." 

Idéalement située en face de l'église, la bâtisse pourrait accueillir des services de proximité, des commerces et même un centre culturel, espère Jean Giuseppi, qui ne veut pas trop en dire : "On a quelques contacts avec des institutionnels ou de grosses sociétés. On va lancer un appel à manifestations d'intérêt et associer au maximum la population de Figari autour de ce projet." L'édile figarais espère aussi pouvoir accueillir des professions médicales - un médecin surtout, car le seul qui exerçait à Figari ces dernières années est décédé.

400 habitants supplémentaires en quinze ans

Depuis son arrivée aux affaires en juillet 2020, Jean Giuseppi s'attache à structurer un village qui a gagné plus de 400 habitants en quinze ans. "L'accent avait été mis sur la construction par mes prédécesseurs, mais pas sur la structuration." Équidistante de Porto-Vecchio et Bonifacio, Figari a attiré de nombreux habitants, notamment du fait de ses prix au mètre carré généralement inférieurs à ceux pratiqués dans les deux villes de l'Extrême-Sud. "On était dans une phase de périurbanisation, maintenant on ne veut pas devenir un endroit-dortoir, tiraillé entre Portivechju et Bunifaziu", insiste le maire. D'où la construction d'une crèche, dont l'ouverture est prévue pour septembre 2024.

Jean Giuseppi est maire de Figari depuis juillet 2020.
Jean Giuseppi est maire de Figari depuis juillet 2020.
La déviation a tout changé

Mais la petite révolution à Figari, ce fut bien évidemment l'ouverture de la déviation, il y a environ deux ans, qui a détourné du centre-bourg tous les arrivants de l'aéroport. Si les Figarais ont gagné en qualité de vie, l'activité économique en a pâti. L'ambition est désormais de transformer l'ancien village de passage (où les touristes s'arrêtaient par opportunité) en destination choisie. Dans cette optique, un sentier du patrimoine est en cours de réalisation : "Ce sera une boucle familiale de 1,5 km, sur lequel on remet en état tout le petit patrimoine, soit deux lavoirs, deux fontaines, une carrière de pierres et tout en haut, le Casteddu." Jean Giuseppi espère ainsi attirer autant de randonneurs qu'à Monaccia où, sur le sentier des Orii, "ils sont 15 000 par an".

Le maire a également bataillé pour que sa mairie soit habilitée par l'État pour délivrer des cartes d'identité, ce qui est chose faite depuis quelques mois. "L'attente est moins importante qu'à Porto-Vecchio ou Bonifacio dont les gens viennent à Figari. Et au final, ça ne désemplit pas en mairie, se réjouit l'édile. Tous les jours on a des gens qui viennent pour ça."

L'ambition, désormais, s'affiche sur le terrain sportif, avec un projet de salle multisports sur une commune qui manque cruellement d'équipements de cette nature.