Corse Net Infos - Pure player corse


Clap de fin pour la taxe d'habitation pour environ 80% des Corses


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 9 Octobre 2020 à 10:20

C’est traditionnellement au mois de novembre que la taxe d’habitation doit être réglée auprès du centre des impôts locaux. Cette année, cependant, la règle ne prévaudra plus : En Corse, comme ailleurs, de nombreux contribuables seront exonérés totalement de cette taxe, comme le prévoyait le gouvernement. Sur l'Île on estime que la mesure concernera environ 80 % de foyers.



En 2018, le montant moyen de la taxe d'habitation en Corse était de 766 euros par foyer et par an.
En 2018, le montant moyen de la taxe d'habitation en Corse était de 766 euros par foyer et par an.
C’est un beau cadeau de Noël avant l’heure qui sera fait aux foyers les plus modestes de France et donc de Corse car l’année 2020 marque la suppression totale de leur taxe d’habitation. Sur l'Île cela représenterait cette année une économie moyenne de 471 euros pour plus de trois quarts des contribuables. 

Pour avoir droit à cette exonération aucune démarche n’est nécessaire, tout est calculé automatiquement par les finances publiques qui analyseront le Revenu Fiscal de Référence de 2019 de chaque contribuable. Si ce dernier ne dépasse pas un certain seuil, il sera possible de bénéficier d’un dégrèvement à 100%. Si le RFR si situe dans une fourchette légèrement supérieure au seuil, le dégrèvement sera dégressif. Dans le cas où le RFR est largement supérieur au seuil alors la taxe d’habitation sera maintenue à 100%. Un calculateur est disponible sur le site impôts.gouv.fr et permet à chacun de connaître son éligibilité.

Suppression totale en 2023
Pour les 20 % des ménages restants, la suppression de la taxe d’habitation se déploiera jusqu’en 2023, date à laquelle plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale. Comme pendant la première phase, la suppression se fera en 3 étapes qui sont : un allègement de 30% en 2021, de 65% en 2022 et de 100% en 2023

L’Etat compensera la perte pour les mairies 
Lors de l’annonce de la suppression progressive de la taxe, les maires ont fait état de leur inquiétude. En effet cette taxe est l’une des principales sources de financement des communes et leurs budgets seraient donc impactés. Même si l’Etat a promis de compenser ce manque à gagner, certains maires restent inquiets.
D’autres ont pris les devants comme à Bastia. En effet, Jean-Joseph Massoni, 6e adjoint et délégué aux finances et à la transparence de l’action publique de la mairie de Bastia, nous explique « qu'un travail en amont a été fait au niveau des bases d’imposition et de leur équité pour ne pas avoir à augmenter la taxe foncière par exemple. À Bastia c’est 13 966 des 17 091 résidences principales qui seront exonérées donc presque la totalité des 10 millions d’euros annuels que représente la taxe d’habitation. Tout cela représente un gain moyen de 545 euros pour un foyer bastiais. De plus l'ANAH perçoit une taxe sur les locaux vacants qu'elle reverse aux particuliers sous forme de subventions d'aide à la rénovation».

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047