Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Cinq premiers résidents d'Ehpad vaccinés contre la Covid à Bastia


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 6 Janvier 2021 à 17:55

Nadine Charnier, 72 ans, est la première résidente d'Ehpad de Corse à s'être fait vacciner contre la Covid-19, ce mercredi 6 janvier.



Nadine Charnier, 72 ans et première résidente d'EHPAD vaccinée en Corse contre la Covid-19.
Nadine Charnier, 72 ans et première résidente d'EHPAD vaccinée en Corse contre la Covid-19.
« Tout va bien, je suis détendue comme si on venait de me vacciner contre la grippe ». Ce sont les mots de Nadine Charnier, 72 ans et première résidente d’EHPAD vaccinée en Corse ce mercredi à 16h30.

Les premières vaccinations contre la Covid-19  ont été réalisées 6 janvier à Bastia. Après le chirurgien Joseph Lucciardi vacciné à 15 heures au centre hospitalier de Bastia, c’était au tour des résidents de l’EHPAD de Toga de faire leur entrée dans le processus de vaccination de la population.
L’établissement, qui dépend du centre hospitalier de Bastia, a effectué une vaccination sur cinq résidents consentants dès 16h30.
Une cadence qui devrait s’accélérer avec 30 personnes vaccinées d’ici à la fin de la semaine.


30 minutes d'attente
Il aura fallu attendre 30 minutes après la réception du vaccin à l’établissement pour qu’il soit à température pour injection. Une attente peu significative pour les résidents de l’EHPAD de Toga qui parlent de ce vaccin comme d’une « porte de sortie ».


L’envie de liberté des premières vaccinées
Pour Nadine Charnier, l’évènement était attendu de longue date : « J’étais sceptique dans un premier temps, je voulais attendre d’avoir plus d’informations, j’avais peur des conséquences. Puis j’ai pris la décision de me faire vacciner car c’est une sécurité pour moi et pour tous les résidents que je côtoie. Il faudrait que tout le monde le fasse. J’espère pouvoir être plus libre après la deuxième injection car j’adore sortir et ça fait 6 mois que je ne suis pas sortie » 


Une envie de retrouver sa vie d’avant partagée par Catherine Barbetti, 71 ans et deuxième personne vaccinée à l’EHPAD de Toga : « J’attendais ce vaccin car j’ai peur d’attraper le virus. Ce vaccin c’est un soulagement, j’espère pouvoir sortir sans avoir peur d’être contaminée. Même si j’avais peur au départ j’ai pris ma décision il y a un mois et maintenant je me sens bien » confie-t-elle.



Un processus en deux étapes
Une première étape franchie avant la deuxième injection dans trois semaines qui permettra de « réduire les risques de contamination tout en gardant en place les mesures sanitaires déjà en vigueur » selon Isabelle Guenand, cadre supérieur du pôle gériatrie psychiatrie et santé du centre hospitalier de Bastia.


Des refus et des incertitudes
Pour pouvoir vacciner, le médecin doit obtenir le consentement du patient, d’une personne de confiance ou du tuteur si le résident n’est pas en mesure de donner un avis. « Pour l’instant les tuteurs des personnes mises sous tutelle ne se sont pas encore prononcé. Les premiers vaccinés sont donc tous consentants de leur propre fait ou de l’avis de leur personne de confiance » précise Isabelle Guenand. Un consentement qui n’a pas fait l’unanimité dans l’établissement qui compte une dizaine de refus et encore quelques indécis. Une décision qui n’impactera pas leur quotidien car les résidents non-vaccinés pourront circuler librement dans l’EHPAD comme à l’accoutumé.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047