Corse Net Infos - Pure player corse

Boulettes empoisonnées retrouvées à Lisula et Santa-Reparata-di-Balagna


Rédigé par Maria-Serena ALIOTTI le Jeudi 14 Juin 2018 à 23:16 | Modifié le Vendredi 15 Juin 2018 - 00:18


Ras le bol pour certains, ou geste de cruauté pour d'autres : on sait. Toujours est-il que du poison s'est retrouvé sur la voie publique


« Notre cœur saigne » Voici les mots, employés par Danielle Perno, présidente de l’association «  Les chats sans toit », après la découverte de boulettes de viande agrémentées de mort au rats.
«  C'est le 6 juin que par hasard, en nourrissant les chats stérilisés par nos soins qu'Antoinette, membre de l'association, découvre avec horreur des boulettes de viande à la mort au rats, au niveau du cimetière de Santa-Reparata-di-Balagna ".
Après avoir ramassé les appâts empoisonnés, Antoinette à rapidement donné l'alerte aux autres membres et aux vétérinaires de la région. Une plainte sera a également déposée à la gendarmerie de Lisula. " Simultanément, nous avons découvert d'autres boulettes près du cimetière de l'île Rousse". 
Une fois le poison ingéré, les chats meurent dans d'affreuses souffrances, " hémorragie internes, seuls dans le maquis et dans l'indifférence la plus totale," a-t-elle précisé.
" Nous craignons que de nombreux chats libres, domestiques ainsi que des chiens soient touchés, puisque les appâts ont été trouvés au sol". 


Rappelons que l'association a pour but de stériliser et soigner les chats errants afin d'éviter la surpopulation. " Nous faisons tout pour que la cohabitation entre chats et humains se passe au mieux. C'est un travail de patience qui demande du temps mais aussi de l'argent. Le coût pour stériliser un mâle est de 42 euro et entre 70 et 90 euro pour une femelle".
Malgré les subventions versées par quelques mairies, les frais engendrés par ces opérations dépassent bien souvent les fonds que possède l'association. " Pas toutes les mairies ne prennent en considération l'ampleur de la tâche. Elles ignorent le problème. Ce qui entraîne des tueries de chats". 

 

Cependant, certaines petites attentions bienveillantes peuvent vite être considérées comme de l'incivisme. " Ne nourrissez pas les chats sur les murs des points de collecte des poubelles" rappelle Danielle, "ceci va encourager les chats à y passer leur vie. La tâche de nettoyage de ces lieux n'est pas facilitée lorsque de la nourriture est disposée à même le mur ou dans des barquettes qui sont dispersées un peu partout dans la nature. Si vous souhaitez les nourrir, faites vous connaître auprès de l'association. Celle-ci installe des postes de nourrissage ainsi que des abris à l'écart des poubelles", avant de lancer cet appel. "Nous ne sommes qu'une poignée des bénévoles dans l'association et nous serrions heureux de pouvoir faire plus et de répondre à la demande." 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : L'Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne classé en catégorie 1 https://t.co/jV4OvZV660 https://t.co/P3mPLNW6w8
Samedi 23 Juin - 10:55
Corse Net Infos : Ajaccio : Début d'incendie dans une cuisine https://t.co/Fd3Dj4K9BM https://t.co/aNqa8jM4D0
Samedi 23 Juin - 10:20
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Samedi 23 Juin - 10:06
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Samedi 23 Juin - 10:01



Newsletter






Galerie