Corse Net Infos - Pure player corse

Boris Vian et Georges Brassens à l’honneur à l’occasion de «Parolle vive in Bastia»


Philippe Jammes le Lundi 18 Octobre 2021 à 18:46

Ce sont deux grands poètes que l’association "Une Minute de soleil en plus" fêtera du 19 au 26 octobre à l’occasion de « Parolle vive in Bastia ».

CNI a rencontré Raoul Locatelli, le directeur artistique de la manifestation intitulée «Un souffle de liberté».



Boris Vian et Georges Brassens seront à l'honneur à travers des conférences et des concerts, en partenariat avec la Collectivité de Corse, les médiathèques territoriales et la ville de Bastia (Événement soumis à la présentation d’un test ou d’un pass sanitaire)
 

Le programme

Mardi 19 octobre
18h00 : Bibliothèque centrale de Bastia Boris VIAN : un écrivain libertaire
Conférence d’Olivier MACAUX, écrivain, docteur ès lettres, spécialiste d’histoire de la littérature française et étrangère.
Boris VIAN n’est devenu un mythe qu’après sa mort prématurée en 1959 à l’âge de trente-neuf ans. Musicien, parolier, amateur de jazz, VIAN a d’abord et avant tout été, pour Olivier MACAUX, un écrivain. Dans ses romans, notamment L’Ecume des jours (1947), il a su rendre un univers naïf et cruel où le merveilleux se confronte à l’absurde, révélant, à travers une langue inventive, une angoisse profonde de la maladie et de la mort. Célébrant le monde par le rire et la poésie, Boris VIAN a refusé les honneurs et les mots d’ordre d’une époque pourtant prodigue en slogans idéologiques et a pu ainsi dynamiter les conventions de la littérature officielle.
Entrée libre
 


Mercredi 20 octobre
18h00 à l’Auditorium du Musée de Bastia - La transgression des normes sociales chez BRASSENS
Une conférence de Salvador JUAN, sociologue, professeur émérite, chercheur à l’université de Caen.
Le succès de BRASSENS provient des codes de langage à la fois très élaborés et populaires, quelquefois grossiers, voire obscènes par provocation, à la fois intellectuels par ses références à la culture classique et vulgaires (au sens de très répandu).
Cette coexistence dans son répertoire ou dans une même chanson est l'une des signatures stylistiques de Brassens qui passe toutes sortes de frontières : de registres ou de genres littéraires, d'époques, de cultures et de classes, ainsi que de frontières de la bienséance.
En jouant les cordes de la transgression des normes morales – jusqu'au paroxysme dans certains textes –  BRASSENS reflète la société de son temps en pleine libération des mœurs et esquisse un champ de contestation indirecte tout en « parlant » à un public très diversifié.
C’est surtout cet aspect de l’œuvre du poète que Salvador JUAN soulignera dans sa conférence qui sera suivie d’une séance de signature de la nouvelle version de son ouvrage Brassens : sociologie d’un génie de la poésie chantée, édition Le Bord de L’eau.
Entrée libre
 


Vendredi 22 octobre
20h30 au Théâtre Sant’Angelo à Bastia Chansons déshabillées Spectacle de Philippe FORCIOLI
Dans ce récital, Philippe FORCIOLI ose déshabiller une vingtaine de chansons de Georges Brassens, des fois qu’elles deviendraient presque encore plus belles nues que vêtues…mais n’anticipons pas !... On s’émerveille sur l’art de l’écrivain minutieux mais on découvre surtout ce que les mélodies cachent parfois dans ses chansons : la profondeur, la justesse, le génie du regard d’un serein contemplatif à l’écart de la place publique. Quant à l’humour et la malice, ça n’est pas au « vieux gorille », un tantinet rabelaisien, qu’on apprendra à faire des grimaces !  Dans ce choix, Philippe essaie de mettre  en lumière ces deux aspects de l’œuvre « Brassensienne », le grave et le souriant, le penseur et l’amuseur… On y entend de vraies chansons aussi, guitare et voix, parmi les rares de Brassens  (La maîtresse d’école, L’enterrement de Paul Fort, Le bout du cœur, Les illusions perdues…
Durée : 1h 30
Prix : 15 € (10 € adhérents, 5 € jeunes, chômeurs, RSA…)
Philippe FORCIOLI, biographie
 


Mardi 26 octobre  
 20h30 au Théâtre Sant’Angelo à Bastia  VIAN in jazz - Concert du quintet CHEZ NANAOU
Le quintet rend hommage à Boris VIAN au travers d’artistes qui l’ont connu et chanté.
CHEZ NANOU joue le jazz que l’auteur du Déserteur a aimé et grandement contribué à diffuser. Le jazz, dont nul n’ignore qu’il est l’expression la plus haute de la liberté créatrice. Avec des morceaux comme On n’est pas là pour se faire engueuler, La complainte du progrès ou Trompette d’occasion... CHEZ NANOU salue la plume si actuelle de cet artiste multiple, à la fois romancier, poète, acteur, journaliste, peintre... et surtout musicien.

Durée : 1h15 environ
Prix : 15 € (10 € adhérents, 5 € jeunes, chômeurs, RSA…)

Philippe Forcioli donnera ce même spectacle dans plusieurs autres villes. Voir ICI
 
 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047