Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une belle exposition d’enfants autistes intitulée "Le monde au singulier"


Rédigé par Philippe Jammes le Samedi 17 Février 2018 à 00:30 | Modifié le Dimanche 18 Février 2018 - 00:11


Jusqu’au 21 février, le Centre Culturel L’Alb’Oru à Bastia vous invite à une exposition intitulée : « Le monde au singulier ». Le monde au singulier présente le travail de Lucile, Martín et Carlos, tous les trois diagnostiqués de TSA (Troubles du Spectre Autistique). Le dessin, la peinture ou la photographie sont pour eux des moyens d’expression d’une grande valeur, non seulement pour les aptitudes qu’ils révèlent mais aussi parce qu’ils semblent beaucoup plus accessibles que le langage oral, généralement utilisé comme principal instrument de communication.


Les différents partenaires de l'exposition "Le monde au singulier"
Les différents partenaires de l'exposition "Le monde au singulier"
 C’est avec une grande passion et spontanéité qu’ils illuminent les images en dehors des coordonnées académiques, des modes, de la critique ou de son potentiel économique. Ce sont des créations qui se situent dans la ligne de l’art brut conçu par Jean Dubuffet. L’exposition découvre le talent de ces créateurs et met l’accent sur leurs capacités, et non les limitations qu’on entend souvent, à tort, quand on parle d’autisme : l’isolement face au monde ou la supposée incapacité à s’exprimer et à communiquer. L’exposition
interroge la véracité de ces généralités. 


Les dessins de Lucile captent les sentiments d’une manière délicate et poétique.
Martín fait le portrait de ses compagnons et de lui même en extériorisant ses goûts et ses loisirs. Dans les créations de tous deux, les protagonistes sont des personnes. 
Quant à Carlos, les paysages qu’il conçoit évoquent son enthousiasme pour le sport olympique, un monde dans lequel il aime se mouvoir.


Est-il possible, alors, de dire qu’ils vivent enfermés en eux-mêmes, sans intérêt pour la socialisation ?
En plus d’appeler à supprimer de notre langage courant les étiquettes qui limitent et stigmatisent, l’exposition revendique l’art comme langage universel, magnifique instrument pour ouvrir des portes et générer des nouveaux scénarii. 
Vendredi soir, lors du vernissage de cette exposition itinérante, a été aussi projeté «Le monde de Théo». Ce film est le témoignage de Valérie Gay-Corajoud à partir de l’histoire de son fils Théo, diagnostiqué autiste à l’âge de 2 ans. Elle est coréalisatrice du film et elle est aussi auteure de « Autre-chose dans la vie de Théo ». Elle est aussi responsable de l’antenne Occitanie de l’association «La Main à l’Oreille» présente sur l’exposition. CNI a rencontré les différents partenaires de cette exposition... 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Randonneur disparu sur le GR20 : les recherches ont repris avec une chienne pisteuse https://t.co/6g8bWakQFe https://t.co/o3guxr2DdK
Mardi 14 Août - 01:51
Corse Net Infos : Randonneur disparu sur le GR20 : les recherches ont repris avec une chienne pisteuse https://t.co/WaiM5wjH5L
Mardi 14 Août - 01:51
Corse Net Infos : Les Courts en fêtes le 16 août au parc de Saleccia! https://t.co/M7i4gC1YVG https://t.co/9jrmMTtuoF
Mardi 14 Août - 00:51
Corse Net Infos : Joseph Colombani relance le débat sur l’organisation en interprofession de la filière Fruits et Légumes… https://t.co/ngpmFjiKQ8
Mardi 14 Août - 00:06



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio