Corse Net Infos - Pure player corse


Bastia : « Corsica Impériale », nouvelle exposition temporaire au musée.


Philippe Jammes le Samedi 6 Juillet 2019 à 20:14

« Corsica Imperiale - Napoléon III et la Corse (1851-1870) » c’est la toute nouvelle exposition temporaire* inaugurée vendredu soir au musée de Bastia et qui restera visible jusqu’au 21 décembre 2019.






« La mise en place du second Empire, permettant le retour d’un Bonaparte à la tête de l’Etat, constitue, sous divers aspects, un tournant majeur pour le devenir de la Corse, région périphérique mais hautement symbolique pour le  régime impérial » explique Philippe Peretti, adjoint au maire de Bastia, délégué au patrimoine.
« Dans une île en proie à d’importantes difficultés économiques, le neveu de Napoléon 1er incarne l’espoir et la  modernité. Son arrivée au pouvoir, conjuguée à l’attachement populaire au souvenir napoléonien et à l’illustre dynastie, ouvre aux représentants de grandes familles insulaires de nouvelles perspectives d’ascension sociale » complète Sylvain Gregori, le directeur du musée.


Durant le second Empire, la Corse va ainsi se transformer et évoluer dans de nombreux domaines. Dans le mouvement  de spécialisation des régions lié au développement des moyens de communication, la Corse trouve sa place, au même titre que la Côte d’Azur ou le pays Basque, comme destination touristique hivernale internationale, profitant  d’une image romantique et dans ce contexte, le tourisme devient florissant.


A deux reprises, des membres de la famille impériale se rendent d’ailleurs en Corse,  1860 et 1869. De nouvelles lois sont promulguées  pour assurer la mise en valeur du territoire (création des pénitenciers agricoles, d’une société d’agriculture, d’une école  d’agriculture, de concours agricoles), encourager les industries et les expositions, favoriser le commerce par la création  de banques, d’un comptoir de la Corse, l'amélioration des capacités portuaires et enfin, permettre des améliorations sociales par le biais notamment du recul du banditisme et de la prohibition des armes.
«D’un point de vue politique, le régime de Napoléon III offre l’opportunité à quelques représentants de familles insulaires  d’insérer les sphères du pouvoir dans l’entourage de l’Empereur. Il est ainsi une époque charnière dans l’intégration de l’île à l’ensemble national » souligne Sylvain Gregori.


Dans l’historiographie de la Corse, le Second Empire fait figure de parent pauvre. Aucune étude synthétique sur le sujet n’a jamais été publiée. Les quelques travaux existants n’explorent que partiellement l’influence du régime  impérial en Corse. Cette exposition temporaire et son catalogue doivent permettre à la fois d’apporter un éclairage plus en profondeur, mais également de combler un vide historiographique.
CNI vous fait découvrir quelques salles de cette fabuleuse exposition.

---
*Commissariat d’exposition
Jean-Paul Pellegrinetti, professeur des Universités en histoire contemporaine à l’université Côte d’Azur (Nice)
Jean-Marc Olivesi, conservateur général au musée national de la Maison Bonaparte
Sylvain Gregori, directeur du Musée de Bastia
Audrey Giuliani, responsable des expositions temporaires et des publications au Musée de Bastia





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 21:09 Bastia : Top départ pour les animations de Noël

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria