Corse Net Infos - Pure player corse

Bandes à part : une "première" d'octobre éclectique


GAP le Dimanche 10 Octobre 2021 à 10:19

Fidèle à ses habitudes, Jean-René Derosas a concocté une mouture du mois d'octobre du Magazine Bandes à Part véritablement pour tous les goûts. Entre Polar, BD historique et BD jeunesse, c'est un panel varié qui débute par Blacksade où l'on suit les pérégrinations du détective John Blacksade qui nous entraîne dans le milieu des ouvriers qui creusent le métro de New-York. Une BD entre ombre et lumière, à tous les sens du terme, avec l'univers d'en bas et celui d'en haut où vivent des gens peu recommandables.
Avec Les Zazous, changement complet d'univers car on se retrouve dans le Paris de l'occupation, où Fred un réfugié espagnol va tenter d'infiltrer un groupe de résistants particulier, les Zazous, composé de musiciens et de danseurs. A leur contact, dans ce monde à part, Fred "l'indic" va changer de camp. Le tout étant de savoir si cela est par conviction ou par..amour.
Enfin, l'ultime BD de ce trio est pour la jeunesse avec, Calamity Jane, le premier album d'Adeline Avril qui nous ramène en Amérique pour évoquer la jeunesse d'une certaine Jane, qui est chargée, en l'absence de son père, parti quelques jours en ville, de garder ses frères et soeurs. Bien plus tard, la grande Calamity Jane deviendra célèbre pour un tas d'autres raisons.



Blacksad (Ed. Dargaud, 6 tomes parus)

(Scénario de Juan Diaz Canalès et dessin de Juanjo Guarnido)
« Chargé de protéger le président d'un syndicat infiltré par la mafia à New York, John Blacksad va mener une enquête qui s'avèrera particulièrement délicate... et riche en surprises. Dans cette histoire, pour la première fois conçue en deux albums, nous découvrons à la fois le quotidien des travailleurs chargés de la construction du métro dans les entrailles de la ville, mais également la pègre et le milieu du théâtre, contraste absolu entre l'ombre et la lumière, le monde d'en bas et celui d'en haut incarné par l'ambitieux Solomon, maître bâtisseur de New York » 
Huit ans après le précédent tome, Juan Diaz Canalès (Corto Maltese, Gentlemind…) et Juanjo Guarnido (Les Indes Fourbes, Voyageur…) reviennent avec une nouvelle histoire, prévue en deux tomes, du célèbre détective privé et son univers anthropomorphe. Suspense et action sont au rendez-vous ainsi que les superbes dessins qui ont fait le succès de cette saga. 

Les Zazous (Ed. Glénat, 1 tome paru)

(Scénario de Salva Rubio et dessin de Danide)
« Un swing pour sonner Hitler ! En 1940, Paris est occupé. Les nazis instaurent en ville un climat de terreur, diffusent la haine et s'attaquent au moindre espace de liberté, allant jusqu'à interdire les soirées jazz et la mode flashy. Fred observe la capitale pleurer mais ne ressent rien. C'est un réfugié espagnol, gamin des rues, ce pays ne lui a jamais rien apporté. Il n'a que la survie de sa sœur en tête. Pour l'argent, il devient indic et infiltre un groupe qu'on suspecte d'être lié à la résistance : les zazous. Ce sont des danseurs, des musiciens, des rebelles dans l'âme qui rejettent l'autorité par amour du défi et esprit de contradiction. Au contact de ces intelligences vives et de ces passionnés extravagants, Fred va changer... La jolie Willa n'y est certainement pas pour rien, mais c'est aussi une nouvelle famille qu'il s'est trouvé. Pourtant, dans un tel contexte guerrier, le batifolage et la frivolité devront bientôt faire face à la cruelle réalité.»
 
Salva Rubio (Django main de feu, Degas, la danse de la solitude…) et Danide (Maculas, Phagocytose …) abordent l’Occupation sous un angle inhabituel, celui de la danse et de personnes qui luttent à leur façon, par le divertissement et la légèreté, aux antipodes de l’esprit de l’époque. Le scénario est mis en valeur par un dessin coloré et dynamique. 

Calamity Jane (Ed. Delcourt, 1 tome paru)

Bandes à part : une "première" d'octobre éclectique

(Scénario et dessin d’Adeline Avril)
 « Jane prend son rôle d'aînée très au sérieux car son père est parti quelques jours en ville, la laissant en charge de ses frères et sœurs. Ils sont pauvres, livrés à eux-mêmes dans ce ranch au milieu d'une nature sauvage. La vie est dure mais ils ne sont pas malheureux : jeux, aventures, chamailleries, fous rires, tout irait pour le mieux si la petite dernière de 3 ans n'était pas tombée malade...»
 

Calamity Jane est la première bande-dessinée d’Adeline Avril, qui se penche sur le destin de cette jeune fille qui deviendra par la suite l’une des plus grandes légendes du Far West. Le dessin en rondeur et coloré et ses personnages attachants et expressifs, font plonger le lecteur immédiatement dans le récit. 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047