Corse Net Infos - Pure player corse

Auropa Eculugia I Verdi : Après les territoriales


Rédigé par le Lundi 21 Décembre 2015 à 19:42 | Modifié le Mardi 22 Décembre 2015 - 00:07



Avec 67% de votants à l'occasion des élections territoriales, les citoyens de Corse ont exprimé clairement leur volonté de changement. Les corses n'ont pas eu à mélanger leurs bulletins dans un "front républicain" qui n'a créé que  malaise et confusion. Il est a noter que le FN dans notre région conserve une audience importante  malgré la baisse de ses résultats entre les deux tours. L'envie de rompre avec un système usé et inefficace a porté à l' assemblée territoriale une coalition nationaliste.Les militants d' EELV transmettent  tous leurs souhaits de réussite à Gilles SIMEONI après cette victoire. Pour autant, nous soulignons que les projets portés par cette coalition se cristallisent autour de problématiques qui même si elles sont importantes (langue, prisonniers politiques) ne mettent pas au cœur les enjeux écologiques et démocratiques cruciaux pour la population.

 

 Demain est à construire dès aujourd'hui pour faire reculer précarité et chômage de masse. EELV estime urgente  la création par la CTC d'un revenu de base universel basé sur la gratuité du logement, des transports, de l'énergie et de la culture et s'appuyant sur la monnaie locale et l'économie sociale et  solidaire. De nombreuses expériences de revenus de base universel  existent dans le monde. 

 

Les nouveaux responsables de la CTC pourrait prendre connaissances des expériences existantes dans de nombreux domaines : agroécologie, éducation, transports, énergies renouvelables...pour porter une alternative à l'économie libérale et à l'austérité. Cela  permettraient des créer de nombreux emplois pérennes, de soutenir des formations utiles, encourager la créativité et la recherche.  Créativité et Innovation sont déjà au rendez-vous en Corse !

 

L'adaptation de la Corse aux changements climatiques est une réalité incontournable, la CoP 21 nous rappelle l'urgence d'agir. Les projets inutiles comme le port de la Carbonite doivent être abandonnés au profit d'investissements respectueux de l'environnement et des écosystèmes. Le tourisme en Corse doit aussi changer, il doit être le gage de respect des hommes et des territoires.  La gestion calamiteuse des déchets depuis des années doit cesser en favorisant le tri sélectif à la source et s'interdisant plus  que jamais le recours à l'incinérateur!


Enfin  développer la démocratie et  rompre avec le clientélisme doit devenir réalité en mettant un frein au  cumul des mandats dans le temps, innover dans la mise en place des intercommunalités, favoriser l'intervention citoyenne en soutenant la création d' observatoires de la citoyenneté à les tous le nivaux institutionnels (dont communautés et inter-communautés) et des comités de village pour penser une autre ruralité.

 

Donnons de l'oxygène à la politique pour mieux vivre ensemble. Les écologistes et leur parti EELV avec le réseau VIA (Vouloir, Imaginer, Agir) veulent impulser une dynamique du changement au profit de tous les corses. Nous y sommes prêts.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 21:52 Corsica Cristiana : A Diu a Prete Mondoloni

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu