Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Antenne de la discorde à Peri : nouvel épisode devant le tribunal administratif


La rédaction le Lundi 7 Décembre 2020 à 10:52

L'affaire de "l'antenne de la discorde de Peri" va connaitre un nouvel épisode le 9 décembre devant le tribunal administratif de Bastia. Le différend qui oppose U Culletivu pà u Cumunu I Peri à la société Free Mobile vient en effet devant la justice administrative. La société demande au tribunal d'ordonner à "toute personne présente sur les lieux de cesser leur occupation illégale et qu’il assortisse cette mesure du concours de la force publique". Du coup U Culletivu s'adresse



"Suite aux différentes lettres ouvertes et articles de presse au sujet de l’antenne de la « discorde » opposant les citoyens de Peri à la mairie de Peri et à l’opérateur de téléphonie Free, voici le dernier point marquant.
Comme nous vous l’avions indiqué il y a un peu plus d’un mois la société Free pouvait déposer une requête, et c’est bien ce qui a été fait le 27 novembre 2020 auprès du Tribunal Administratif de Bastia afin d’utiliser la force publique pour expulser U Culletivu pà u Cumunu I Peri.
L’audience est fixée le 9 décembre 2020"
écrit u Culletivu au Premier ministre,  au ministre de la Cohésion et des territoires , au président du Conseil exécutif, au président de l'assemblée de Corse et au préfet de Corse.


A l'appui de son courrier U Culletivu joint la démarche effectuée par Free Mobile auprès du tribunal administratif
"La société Free Mobile (ci-après « Free Mobile ») souhaite procéder à l’installation d’un pylône monotube sur un terrain situé Cimetière de Péri, lieu-dit Punta-di-San-Lorente, en Corse, dans la Commune de Péri (20 167), en vertu d’une convention d’occupation du domaine public conclue avec cette dernière.
Free Mobile dispose naturellement de toutes les autorisations administratives pour ce faire.
Cependant, elle s’est heurtée, le 13 octobre 2020, à l’opposition physique d’un certain nombre de manifestants qui l’ont empêchée de mener à bien cette installation en bloquant l’accès des camions à la parcelle objet des travaux.
Free Mobile se voit en conséquence contrainte de saisir Monsieur le Président du Tribunal administratif de Bastia sur le fondement de l’article L. 521-3 du Code de justice administrative, afin qu’il ordonne à toute personne présente sur les lieux de cesser leur occupation illégale pour permettre à Free Mobile, ses sous-traitants et préposés de procéder à l’installation du pylône sur le domaine public de la
commune, et qu’il assortisse cette mesure du concours de la force publique."



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047